MétroPole > Actualités > mars 2006 RSS Version imprimable
Métro, RER, Transilien SNCF, Tram, Bus
Actualités
Les parisiens réclament un service efficace de navette fluviale sur la Seine.

La navette fluviale remise à flots 4 mars 2006

Une majorité de parisiens se dit favorable à la mise en service d’une navette fluviale sur la Seine pour offrir une alternative aux transports en commun habituels ainsi qu’à l’automobile.

La navette fluviale en vogue

Les résultats de la récente enquête sur le Plan de Déplacements initiée par la mairie de Paris sont sans ambiguïté. 79% des 140 000 franciliens qui ont répondu à ce vaste questionnaire adhèrent à l’idée d’une navette sur la Seine accessible avec un simple ticket de métro. Ce souhait constitue même à leurs yeux un des projets prioritaires qui pourraient être réalisés dans les 10 à 15 ans, au même titre que la - classique - lutte contre la pollution.

Il est vrai que depuis la paralysie totale des transports en commun parisiens survenue lors des grandes grèves de l’hiver 1995, le service de Batobus est sorti de l’ombre puisque à l’époque, nombre d’usagers du métro et du RER s’étaient reportés sur la navette fluviale. Son utilisation jusqu’alors cantonnée à des fins touristiques est apparue aux yeux de certains comme une alternative intéressante au réseau de transport en commun et ce projet est régulièrement sorti des cartons sous l’impulsion d’élus favorables aux mérites d’une ligne de métro sur l’eau. Dès 2002, une étude était lancée afin d ‘évaluer la pertinence d’une telle orientation avec deux hypothèses majeures : un axe unique omnibus entre Vitry sur Seine (94) et Suresnes (92) desservant 35 arrêts ou l’exploitation de quatre lignes totalement distinctes. Le mois dernier, deux adjoints du Maire de Paris M. Bertrand Delanoë, ont à nouveau abordé le sujet en compagnie de maires des Hauts-de-Seine affirme le journal Le Parisien dans son édition datée du 2 mars dernier. Signe de l’intérêt régulier de cette liaison douce.

JPEG - 167 ko
Le service Batobus est encore aujourd’hui largement fréquenté par les touristes.

La partie immergée de l’iceberg

Cependant, avec une vitesse maximale de l’ordre de 12 à 15 km/h, ces navettes fluviales auront peine à concurrencer les modes de transports plus conventionnels que sont les bus et le métro. Le service proposé serait donc plus pertinent pour les loisirs plutôt que pour les trajets domicile-travail qui demeurent pourtant la finalité incontournable du développement de ce type de liaison. Mais un tel service constituerait sans aucun doute une intéressante solution de repli en cas de difficultés sur les réseaux classiques, autre élément à prendre en considération.

JPEG - 12.3 ko
Cliché www.batobus.com

Ce projet audacieux boit par contre la tasse sitôt abordée la question de son financement. La mise en service d’une ligne continue nécessiterait un investissement de 50 millions d’euros, une somme conséquente pour un projet qui peut paraître dérisoire face aux besoins plus urgents et prioritaires constitués par les délicats dossiers du RERD ou qui font partie intégrante du Contrat de Plan Etat-Région 2000-2006.

Les cartes sont désormais dans les mains de la municipalité qui, forte de cette consultation populaire record et surtout favorable, peut constater que les parisiens restent attachés et lucides aux possibilités de transports qui s’offrent à eux.

Dernière mise à jour
4 mars 2006  22h28
24 messages ont été postés à la suite de cet article
Vers...
Dernier : 3/12/2012, 14h36 • Florent
Lecture thématique
Une sélection autour du même sujet
Evolution des réseaux
Mouvements sociaux
Du même auteur
Duplex
Ailleurs sur le réseau
Rechercher
Vers...
Pep’s passe l’hiver
Vers...
Dernier : 3/12/2012, 14h36 • Florent
Vers...
L'actualité du mois
Vers...
RATP écolo


 Forum

24 message(s) a (ont) été posté(s) à la suite de cet article, dans 9 discussion(s) :
1. La navette fluviale remise à flots
2 décembre 2012
2. La navette fluviale remise à flots
20 avril 2007, par Prévostat
3. La navette fluviale remise à flots
5 décembre 2006
4. La navette fluviale remise à flots
20 juillet 2006
5. La navette fluviale remise à flots
22 mars 2006, par Ceddd
6. La navette fluviale remise à flots
6 mars 2006, par john
7. La navette fluviale remise à flots
6 mars 2006
8. La navette fluviale remise à flots
5 mars 2006, par sergio
9. La navette fluviale remise à flots
5 mars 2006, par vb2n

Engager une nouvelle discussion

 
La navette fluviale remise à flots
2 décembre 2012, 22:23  
Quid d’un prolongement vers le port de genneviliers qui vante ses infrastructures portuaires, ou sur le canal de l’Ourq ?

La navette fluviale remise à flots
3 décembre 2012, 14:36 • par Florent  

La réponse figure un peu plus bas je crois :

Il ne faut pas oublier qu’il y a des écluses sur la Seine, la Marne et le canal Saint-Martin. Leur passage ralentit fortement la navigation.

A l’ouest, l’écluse de Suresnes sur la Seine empêche d’aller (rapidement) jusqu’au pont de Neuilly et donc à La Défense

La navette fluviale remise à flots
20 avril 2007, 18:36 • par Prévostat  
La navette fluviale express remise à flots

Bonjour.

il est souvent mis en évidence que ce moyen, plutôt judicieux globalement, est relativement lent.

Déjà à Toulouse, on pense à un métro naval (fluvial) avec des aéroglisseurs... dont la vitesse moyenne peut être de 50 à 70 km/h sur l’eau. En outre, ils se posent "à terre", ce qui simplifie les opérations d’embarquement-débarquement. Il n’ont pas besoin de rester à quai, ils se garent au sol. Pas besoin non plus d’infrastructures lourdes. Certes il reste quelques points à améliorer. Nous y travaillons. salutations cordiales Aéroglisseurs Services.

La navette fluviale remise à flots
5 décembre 2006, 14:18  
bonjours je voudrais savoir si vous pouvez me dire si il y a un bateau mouche sans restaurant merci d’avence

La navette fluviale remise à flots
20 juillet 2006, 20:45  
Navette fluviale pour cyclistes
Le projet de navette fluviale pour des trajets domiciles /travail doit sérieusement être envisagé car il offrirait une alternative aux franciliens pour se rendre sur leur lieu de travail.De surcroît, il me semble intéresseant de prévoir la possibilité pour les cyclistes d’embarquer sur ces batesaux. En effet, les accès aux rives de la Seine ne sont pas forcément aisés pour tout le monde, et si on veut développer les moyens de transport non polluants, il faut intégrer ce moyen de transport individuel.

La navette fluviale remise à flots
22 mars 2006, 14:17 • par Ceddd  
Maintenant il y a 6 bateaux qui font se transport. Le Val-de-Marne souhaiterait que la ligne soit prolonger à la confluence Seine/Marne avec comme arrêts BNF François Miterrand, Maréchaux, Port d’Ivry, Alforville, Charenton puis ensuite un prolongement au pont des Anglais entre Alforville et Vitry.

La navette fluviale remise à flots
19 novembre 2007, 22:58 • par simone02  
monsieur, je n’ai pas d’infos plus interessantes à vous donner concernant la naviguation fluviale, mais par contre... votre talent d’écrivain m’interpelle et je souhaiterais pouvoir continuer cet échanger écrit, avant de pouvoir concrétiser par une tasse de thé "littéraire" bien à vous Simone ( de Beauvoir)

La navette fluviale remise à flots
6 mars 2006, 14:13 • par john  
Pour continuer ce débat passionant...
J’aimerais savoir pour quelles raisons, on ne pourrait pas adopter pour ce projet des navettes fluviales, tel que celles utilisées par le Ministre de l’Économie pour se rendre aux séances parlementaires et qui ont un rendement supérieur à celui du Batobus.

La navette fluviale remise à flots
6 mars 2006, 04:56  

le batobus est cher , trés cher et non accéssible avec la carte integrale :) plus serieusement beaucoup de parisiens affectionnerais rentrer chez eux plus lentement mais par le biais d’un axe plus calme afin d’evacuer le stress ... ce genre de moyen de transport pourrais constituer un changement radical dans les reflexes de transports des parisiens qui évoluent deja dans cette direction ( la majorité des parisiens preferent les transports de surface meme si ils sont plus lents ! mais bon , au dela de ce projet n’ésistait-il pas un projet de tram sur les quais de seine ?

jusqu’ici la seule ligne longeant la seine durant tout son trajet parisien est le rer c ( hum .. ) forcé de constater qu’elle est immonde , les stations sombres et étroites , les quais trops bas et dangereux aux heures d’affluence dans certaines stations et sentent une violente odeur de diesel ... bref c’est moche ça fou la honte devant les touristes ( ligne archi touristique comme precedement dit dans un article sur le rer c ) , rames degeu et j’en passe .

donc rer d ok , mais encore avant ce projet de bateau y’as la réhabilitation du rerc dans paris intra murros qui est une priorité .


La navette fluviale remise à flots
6 mars 2006, 18:17 • par benji  

je suis d’accord ce projet n’est vraiment pas prioritaire. Avant ça il faudrait (absolument) réhabiliter le RER C, voire transformer la ligne entre Austerlitz et Versailles RG en métro en détournant le RER C par Gare du Nord (cf. un autre message sur une autre page pour le projet précis). En effet le RER C est un RER qui remplit des fonctions de ... métro ! Sans compter que les gares sont obsolètes ...

Mais pour le batobus, non seulement c’est lent (ça ne peut intéresser que les touristes) mais en plus il y a le RER C puis le T2 qui suivrait cette ligne tout le long ! Quand à créer cette ligne uniquement pour les jours de grèves, c’est sans commentaire ...


La navette fluviale remise à flots
7 mars 2006, 09:49 • par Mister Utopik  
RER-nouvelle aire
La proposition de transformer le RER C intra-muros en métro mériterait une étude . Les correspondances de quai à quai avec les rames RER pourraient etre fixées à Ivry à l’est et à Meudon Val Fleury à l’ouest. Pour la branche nord du RER C,Saint-Ouen les docks pourrait etre retenu comme site de connexion puisque la ville de Paris y possède 10 ha de terrain qu’elle envisage d’aménager en partenariat avec la ville de Saint-Ouen . La SNCF conserverait l’exploitation de la ligne et la réduction de la longueur des rames tram-train par rapport aux rames RER faciliterait la création de nouvelles stations notamment Bd Berthier,pour desservir le site des Batignolles.

La navette fluviale remise à flots
7 mars 2006, 22:35 • par Alinovsky  

Je pas d’accord pour transformer RER C en métro. RER être RER, Métro être métro, et pourquoi créer ligne concurrente à ligne 10 ?

Je d’accord pour utiliser Seine comme support de transport. Mais pourquoi limiter à une ligne entre Ivry et Suresnes ? Si vouloir quelque chose cohérent, et utile à travailleurs et franciliens comme touristes, il falloir :

1)_ Pas bateaux-mouche, pas vedettes de Tour Eiffel, pas bateaubus, mais flottille de nefs rapides avec capacité pas plus que tramway cadencées demi-heure ;

2)_ Plusieurs lignes : Exemple Vitry à Concorde, Port de Bonneuil sur Marne à Concorde, Bibliothèque à Défense, Gare Saint-Denis à Issy par canal de Saint-Denis et Canal Saint-Martin et Seine.

Sans être indispensable, être certainement attractif pour beaucoup franciliens, si bonne cadence et rapidité par exemple 7 heures à 22 heures tous les jours.

Spaciba.

2)_


La navette fluviale remise à flots
21 avril 2007, 12:00 • par sdx  
Attention aux écluses

Il ne faut pas oublier qu’il y a des écluses sur la Seine, la Marne et le canal Saint-Martin. Leur passage ralentit fortement la navigation.

A l’ouest, l’écluse de Suresnes sur la Seine empêche d’aller (rapidement) jusqu’au pont de Neuilly et donc à La Défense

La navette fluviale remise à flots
5 mars 2006, 12:22 • par sergio  
Bonjour, Il me semble qu des liaisons bateaux existaient vers 1900, étaient elles exploitées par la CMP ? Comme pour le tram, voilà un bon moyen de transport que l’on a abandonné et auquel on pense revenir... Quels sont les inconvénients de lignes de batobus sur la Seine ?

La navette fluviale remise à flots
5 mars 2006, 09:21 • par vb2n  
Je me permet aussi de signaler qu’il existe un projet d’"autoroute fluvial" qui soulagerait les routes de plusieurs dizaines de camions de transport de papier. http://elus.iledefrance.fr/docs/2013/0000718.pdf Come quoi, la lenteur de ce mode de transport ne constitut absolument pas un handicap absolu.

La navette fluviale remise à flots
17 mars 2006, 13:45 • par benji  

Ca n’a RIEN à voir !

L’autoroute fluviale, comme les autoroutes de la mer, sont destinées à être utilisées par des camions ! Pour une entreprise qui veut envoyer ses produits à des clients, le temps n’a aucune importance (ou presque), tout ce qui compte pour cette entreprise c’est le prix que ça va lui coûter ! Or transporter des marchandises par voie d’eau est beaucoup plus économique que par camion.

En revanche, ce batobus est destiné aux voyageurs : franchement je vois mal beaucoup de personnes être prêtes à mettre 2 fois plus de temps pour aller de leur domicile à leur lieu de travail sous prétexte qu’ils ont une vue sur la Tour Eiffel ! Pour les voyageurs, le temps est essentiel !

Cordialement


La navette fluviale remise à flots
26 avril 2006, 16:09 • par benj54  
ACTV Transports à Venise

Je ne suis pas tout à fait d’accord : Je pense que le matin en effet (à moins de n’avoir aucune correspondance) peu de monde serait tenté d’utiliser le batobus (se lever plus tôt pour arriver à la même heure...). Par contre le soir, pour peu qu’après le travail on soit allé faire quelques courses dans Paris, il me semble agréable et pratique de pouvoir rentrer par bateau. (Il m’arrive parfois dans le secteur de pont-neuf ou St-Lazare de prendre le bus 24 pour m’éviter une correspondance metro (1-8 ou 9-8) pour me rendre à Ecole-Vétérinaire - 1,5 fois + de temps au moins)

D’autre part : A Venise, les "Vaporetti" sont de tailles différentes selon les lignes (plus grands pour les lignes qui passent par le "grand canal", beaucoup de tourisme). Il faudrait utiliser des embarcations adaptées au trafic tout en maintenant des fréquences interessantes.

En conclusion : Pour quelqu’un qui habite près de la Seine (éventuellement de la marne) je pense qu’un service de navigation régulier pourrais rendre des services (cela concerne pas mal de monde). Ce qui serait interressant c’est les correspondances avec les métros, RER et bus : Combiens ? Où ? comment les faciliter ? (Si vous n’avez qu’une correspondance bateau+métro alors que vous en aurez deux en métro que ferez vous ?)


La navette fluviale remise à flots
26 avril 2006, 20:22 • par Gilles  
gilles

A Venise, les "Vaporetti" ... (plus grands pour les lignes qui passent par le "grand canal", beaucoup de tourisme).

C’est plutôt par ce que seuls des petits peuvent emprunter et manoeuvrer dans les canaux étroits du centre, sinon ils seraint aussi important (vu l’affluence).

le matin en effet (à moins de n’avoir aucune correspondance) peu de monde serait tenté d’utiliser le batobus (se lever plus tôt pour arriver à la même heure...). Par contre le soir, pour peu qu’après le travail on soit allé faire quelques courses dans Paris,

Si le matin, peu de gens serait interessé à utiliser le bateau, il en est presque de même le soir, pour la très grande majorité des gens :

Quitter le boulot au plus vite pour ne pas rater les transports avec (souvent) correspondance(s), et courir pour récupérer les gamins à la crèche ou à l’école, puis passer au magasin juste avant la fermeture pour racheter qques produits manquants et oubliés lors du dernier WE au supermarché, est le lot quotidien de nombre de personnes ; quand ce n’est pas courir pour retrouver le soir, qques amis à un rendez vous, ou un spectacle prévu.

Seuls qques célibataires ou retraités ou encore touristes peuvent se permettre de passer du temps dans les transports avant de rentrer chez eux le soir.

je pense qu’un service de navigation régulier pourrais rendre des services (cela concerne pas mal de monde).

Je crois au contraire que ce genre de service serait assez limité (et aussi temporaire (quid d’un tel service en hiver, sous la pluie ou la neige ? ). A mon avis, le Balabus rempli déjà plus ou moins cette fonction (et je pense, en étant plus rapide, de surcrois).


La navette fluviale remise à flots
26 avril 2006, 19:58 • par Gilles  

Pour une entreprise qui veut envoyer ses produits à des clients, le temps n’a aucune importance (ou presque), tout ce qui compte pour cette entreprise c’est le prix que ça va lui coûter !

C’est faux : tout depend des produits transportés, mais la plupart du temps, le delai de livraison est primordial pour une entreprise (et donc ses clients).

La preuve ?

Il suffit de constater les revendications des syndicats routiers lors de "paralysies" vis à vis de leurs patrons qui reclament la livraison des magasins à l’aube, avec cadences et contraintes serrées, délai de chargement et livraison inclu. De même depuis qques années c’est devenu la mode dans l’industrie, du "juste à temps" (Kanban) et de n’avoir pas de stock (ou alors réduit au minimum). En clair un industriel ne peut se permetre d’avoir ses marchandises livrées au bout d’une semaine (c’est même l’une des raisons pour laquelle la route est malheureusement privilegiée au détriment du rail).

Dire que seul le cout a une importance etait valable il y a 30 ans au moins (et encore), plus maintenant, sauf pour 1 categorie de bien, ou effectivement le delai compte peu, et au contraire est avantageux (car evite le cout de stockage, puisque transporté durant le temps ou il n’est pas utilisé.) :

Il s’agit des materiaux pondéereux (sable graviers, ciment, utilisés dans la construction) ou bien des gravats à evacuer en attendant la mise en décharge (Travaux public) ; idem par ex. pour ble et farine ; mais certainement pas pour des autos (qui ne sont pas encore produite au moment ou l’on passe la commande), electromenager, meubles, etc... (les denrées alimentaire sont hors concours, car par définition périssables et donc, ce qui prime ce n’est justement pas le cout(peu importe), mais la rapidité de livraison.

Tout ca pour dire qu’une liaison fluviale a peut-être un marché, mais assez limité : pour les touristes ? (et encore : bon nombre de touristes sont pressés : - voir le maximum de choses en minimum de temps).

==> En résumé, peu d’utilité à mon sens ; c’est sans doute pour cela que le projet avait capoté il y a qques années (et fera faillite de nouveau, si relancé).


La navette fluviale remise à flots
2 juillet 2007, 22:05 • par Antoine  

Je suis de passage sur le site et je lis cette conversation en me disant quand même qu’il serait peut être utile à certains d’entre-nous d’aller faire un tour à l’étranger... Hong Kong : le bateau est un des mode de transport avec le métro et le bus-tramway le plus utilisé par les 6 millions d’habitants du territoire. New York : 4 navettes ferry relient Staten Island à Manhattan 24 h sur 24. Amsterdam est une ville qui vit proprement parlé sur l’eau. Vancouver, de nombreuses liaisons fluviales permettent de se déplacer très rapidement à travers les différents quartiers de la ville... etc...

Je ne dis pas que la ville de paris est en mesure de disposer de telles infrastructures, car Paris n’est pas un grand port international comme les villes précédemment citées... mais, notre capitale est très certainement apte à prendre conseil sur ce qui se fait de bien ailleurs sur la planête...

Le bateau ne pollue presque pas. Philosophiquement (j’ose le mot...) il permet une redecouverte de l’espace urbain sous une forme nouvelle et, si j’ose dire à nouveau, sous une forme non stressante et non "violente" !

La liaison fluviale, avec les mode de deplacements qu’il faut trouver (choix des escales, vitesse de navigation, rapport couts-usagers-contribuables) est un formidable défi. On imagine ici réinventer le déplacement à Paris et -dans cette conversation plus haut- on ne regarde que le court terme en rénovant des stations de R.E.R trop sombres...

Réinventer ensemble la ville !! Le bateau peut et doit, selon moi, y participer...

(o :)

Cordialement, un usager de banlieue du métro, du bus et de notre charmant R.E.R C...


La navette fluviale remise à flots
31 décembre 2007, 10:42  

Bonjour,

Deux fois plus de temps ? Quelle vitesse moyenne des véhicules en zone urbaine saturée ? Certaines "embarcations" rapides peuvent faire du 90 / 100 km/h et ce n’est pas nouveau... Une navette aéroglisseur a traversé la Manche pendant 30 ans à cette vitesse... Tout est une question de "moyens". Aéro-nautiquement. Slts. Dany


La navette fluviale remise à flots
31 décembre 2007, 14:21  
Cette navette fluviale, cela fait plus de CINQUANTE ANS, que les pouvoirs en place, de droite ou de gauche, la ressortent de leur chapeau, et croient nous faire redécouvrir le transport par voie fluviale. Depuis la disparition des célèbres "bateaux - mouche" créés pas .... Sébastien Mouche, aucun n’a jamais été capable de mettre en oeuvre un instrument efficace. Tel Saint Thomas je n’y croirai que lorsque les autorités compétentes ( ?) auront prouvé une efficacité dans ce domaine . . . .

La navette fluviale remise à flots
31 décembre 2007, 14:36 • par Musicien77  
Une navette fluviale en service régulier sera mise en service normalement le 1er juin 2008, entre Gare d’Austerlitz et Maisons-Alfort. Voir ici pour les infos complémentaires (en bas de page).

La navette fluviale remise à flots
31 décembre 2007, 14:25  

Deux fois plus de temps ?

Oui très largement !

Quelle vitesse moyenne des véhicules

c’est oublier un peu vite le RER, train, et le metro : face à un trajet en voiture, ils sont largement compétitifs, au contraire du batobus, qui lui, est hors concours ... question lenteur.

des véhicules en zone urbaine saturée

L’avantage d’utiliser un véhicule est qu’il dessert directement de point à point, alors qu’en bateau, et à moins d’avoir un point de départ et de destination près du fleuve, à cause d’une (ou plusieurs) correspondance(s) avec d’autre moyens de transport, le temps de trnsport restera non compétitif, car aussi long, ou à peine moins long. De plus en voiture, l’itinéraire n’est pas forcément saturé sur la totalité du trajet, et de manière continue. Je ne parle même pas du service forcement limité, car toujours à cause du temps, il ne pourrait être fiable qu’en évitant les écluses, c-à-d de Suresnes à Vitry / St maurice ; donc sans desservir la Défense ou Neuilly.

Certaines "embarcations" rapides peuvent faire du 90 / 100 km/h

Sur la Seine ?? Vous oubliez un peu vite que la circulation sur le fleuve (et la Marne) est réglementée. Quid de la détérioration des berges, provoquée par les remous et les sillages de bateaux navigant à toute allure, continuellement et fréquement sur le fleuve ? Allez constater les litiges continuels opposant les riverains du fleuve (il y a un certain nombre de personnes habitant sur des péniches, et bateaux de toutes sortes le long du fleuve) avec le ministèere des finances, quand celui-ci se sert (de temps en temps seuleument) des navettes rapides, au mouillage, sous Bercy.

ce n’est pas nouveau

effectivement

Une navette aéroglisseur a traversé la Manche

La Seine n’est pas la mer. Quand à prendre les exemples de HK, il s’agit plutôt là bas, d’un vrai bras de mer ; idem pour Staten island, à NY qui est plutôt accessible via le NJ. Même chose pour amsterdam, où il n’y a pas à ma connaissance de vrai service de transport sur les canaux. c’est plutôt un genre de bateaux mouches destinés aux touristes, qui arpentent les canaux du centre ville ; hormis les quartiers nord et est, qui sont effectivement reliés à ce qu’on pourrait assimiler plutôt à des bacs, mais le principal transit se fait via les tunnels routiers creusés sous l’ijsselmeer.

pendant 30 ans à cette vitesse

Ce service n’existe plus depuis un petit moment déjà. Ne vous êtes-vous pas posé la question pourquoi ? Son principal atout était la rapidité, face aux ferries, et a été mise à mal avec l’ouverture du tunnel, à la suite de quoi le service a été supprimé, faute de rentabilité, car justement trop couteux, tant en entretien et maintenance, face aux ferries, de plus, il ne pouvait sortir dans des conditions de temps excécrables, contrairement aux ferries qui le pouvaient, eux.

Tout est une question de "moyens".

Tout à fait d’accord. Alors que chacun se plaint du manque de moyens face aux projets innombrables de transport collectif, tous plus utiles les uns que les autres, vouloir "dilapider" le peu de ces moyens pour un projet aussi futile et peu rentable, est une aberation. Et si justement, il n’a pas été proposé, c’est bien parce que ce service serait peu rentable. Comment pourrait-il l’être, d’une part avec un cout et une maintenance qui risque d’être prohibitive et d’autre part une fréquentation qui risque fort d’être très largement sur-estimée à l’usage, passés les premiers temps de la nouveauté : voir plus haut les commentaires concernant la fréquentation : seuls des célibataires ou des retraités seraient en mesure d’utiliser un tel service-gadget, et certainement pas des touristes pressés par nature (voir le maximum en 1 temps minimum), car les autres utiliseraient les bateaux mouches, en profitant pleinement des explications sur les sites traversés, encore moins les salariées, pressés de rentrer chez eux après une longue journée de travail, pour récuperer in extrémis le gamin à la crèche, avant qu’elle ne ferme ses portes, ou à l’école, ou encore pour courir au magasin du coin afin d’acheter les produits oubliés lors des précedentes courses, quand ce ne serait pas ceux qui ont hates de se retrouver pour leur soirée organisée...

Index Actualités Réseaux & lignes Horaires Infos techniques Photos Ailleurs