MétroPole > Actualités > Carnets du voyageur > 2012 RSS Version imprimable
M12 RERB
Carnets du voyageur
Chasse au trésor sous les tôles de l’après-guerre

Abbesses se découvre 31 août 2004

Parfois mieux qu’un musée des transports, les stations elles-mêmes gardent jalousement des trésors de leur histoire, qu’elles ne dévoilent qu’à l’occasion de travaux lourds ! Sous le « carrossage » sans saveur des fifties peuvent ainsi réapparaître des affiches cinquantenaires.

Restauration rapide

Après la création de la RATP en 1945, celle-ci fut confrontée à un dilemme : rénover son réseau hérité de la CMP et de l’ex-réseau Nord-Sud avec un budget on ne peut plus limité. Faire mieux avec peu de moyens (« on n’a pas d’argent, mais on a des idées »), telle était la devise. Ainsi, pas question de moderniser en profondeur les stations de métro comme c’est le cas aujourd’hui. Pour ne plus imposer au voyageur le triste spectacle d’un carrelage abîmé par le temps, sans dépenser des sommes colossales pour le réhabiliter, on choisit de « carrosser » la station avec des tôles fixées sur une structure supplémentaire.

JPEG - 25.1 ko
Station Abbesses
Un décor pas très touristique à 36 mètres sous terre...

Rapidement décriée, non seulement cette solution du « carrossage » cachait le patrimoine des stations (les petits carreaux blancs et les noms des stations en faïence, auxquels on n’attachait guère de valeur, disparaissaient), mais elle augmentait aussi le nombre de cadres publicitaires (et s’avérait donc doublement avantageuse : peu chère à la mise en œuvre et lucrative par la suite), en rendant difficile, pour finir, la maintenance des piédroits désormais bien cachés par la coque de tôle. Economie oblige, la voûte, les couloirs d’accès et le bas des piédroits n’étaient pas carrossés.

Trésors cachés

Le carrossage est plutôt un échec esthétique ;

JPEG - 27.8 ko
Détail d’un piédroit de la station Abbesses
Les infiltrations deviennent extrêmement envahissantes, nécessitant une intervention qui ne peut être faite sans enlever les tôles du carrossage.

seules quelques rares stations ont pu se détacher du lot, à l’exemple de Parmentier Métro3 (« personnalisée » et dédiée à la pomme de terre) ou des stations jumelles Franklin D. Roosevelt Métro19 (habillées de verre dépoli et d’aluminium). Il rend également très difficile l’entretien pourtant indispensable des maçonneries de la station : s’il a permis de soustraire au regard les piédroits dégradés, le carrossage n’a évidemment pas arrêté les infiltrations d’eau pour autant...

De sorte qu’après l’abandon des tôles jaune pastel pour un blanc plus caractéristique du métro parisien, ce sont les impératifs de maintenance, avant le « renouveau du métro », qui ont déclenché depuis une dizaine d’années le « décarrossage » de ces stations, à un rythme plus ou moins soutenu. C’est, justement, à l’occasion d’un de ces déshabillages qu’apparaît, aujourd’hui, le principal point positif de ce type de décoration : décidément réalisé à l’économie, le carrossage était simplement posé par-dessus les piédroits des stations, sans même prendre la peine d’enlever ce qui y était affiché. Plans, publicités, horaires ont ainsi traversé un demi-siècle presque intacts avant de réapparaître à la lumière.

JPEG - 39.9 ko
Exceptionnellement, Abbesses laisse voir ses dessous
comme ce plan du métro de 1959, sur lequel l’ensemble des stations est représenté, même celles fermées - par exemple Arsenal et Bel-Air.

Depuis quelques semaines, la station Abbesses Métro12 a ainsi laissé tomber ses tôles, révélant les piédroits dans l’état où ils étaient à l’époque de son carrossage - la fin des années ’50 - et découvrant ses trésors historiques, dont certains ne révéleront leur entière valeur qu’aux yeux avisés :

Avant notre programme, une page de publicité

JPEG - 35.1 ko
Réclames de la RATP
A droite, la Régie met en avant son réseau « spécial » de bus à gabarit réduit exploité par les « autobus bleus » Verney RU et desservant les 1er, 2ème, 8ème, 9ème et 17ème arrondissements, où le stationnement avait été restreint à titre expérimental.

-  Les publicités d’époque - bien que l’absence d’entretien des piédroits pendant plus de 40 ans les ait laissé un peu trop à la merci des infiltrations (qui vont jusqu’à créer de grandes flaques sur les quais !), qui en ont décollé une bonne partie. Ces « réclames » au graphisme et aux slogans datés font aujourd’hui souvent sourire.

C’est encore d’actualité

-  Les réclames de la RATP, l’une destinée à renouveler son personnel en promouvant l’école d’apprentissage de l’entreprise, l’autre à faire connaître les nouveautés de son réseau avec les petits autobus bleus, qui n’ont pas rencontré le succès espéré, mettant ainsi en exergue un chapitre très court (1961-1964) et presque oublié de l’histoire du réseau routier de la Régie.

Par suite de faits de guerre, ce train ne desservira pas...

-  Le plan du réseau métro de l’époque reprenant l’ensemble des stations, y compris celles fermées depuis la seconde guerre mondiale ;

JPEG - 28.5 ko
Stations fermées en 1959
Quelles sont celles rouvertes totalement aujourd’hui ?

à côté, une petite affichette pas plus grande que trois carreaux de faïence reprend la liste des stations encore fermées. Après-guerre, le rythme des réouvertures avait été soutenu... Et le programme touchait à sa fin à la charnière des années ’60, puisque dans cette liste datant de juillet 1959, on ne trouve que deux stations réouvertes complètement par la suite (Varenne et Bel-Air), Liège et Rennes ne rouvrant que partiellement à partir de 1968 [1]. La station Cluny étant, quant à elle, réouverte à l’occasion de l’arrivée du RERB, beaucoup plus tard (1988). Les autres stations, finalement jamais réouvertes, ont entre temps disparu des plans.

Ces horaires ne sont plus valables

-  Enfin, curiosité de l’époque, les horaires de la ligne de Sceaux, exploitée par la RATP, sont également affichés. De quoi se livrer au jeu des sept erreurs... Pour constater que le service offert par les rames « Z » il y a cinquante ans était déjà redoutablement efficace, et tout à fait digne de l’actuel RERB : à l’époque, il fallait déjà 22 minutes pour relier Luxembourg à Robinson, et 28 pour Massy-Palaiseau (29 aujourd’hui, avec un arrêt supplémentaire aux Baconnets) !

JPEG - 32.9 ko
Les horaires de la ligne de Sceaux en 1959
Vite, vite ! Tout noter avant qu’ils ne soient complètement arrachés !

De nos jours, les périodes de l’horaire ont été redécoupées (lundi à samedi et dimanche autrefois, lundi à vendredi et samedis et dimanches actuellement) et l’offre est légèrement plus étoffée qu’autrefois : il y avait en heures creuses un train omnibus toutes les dix minutes, soit vers Robinson, soit vers Massy, contre deux toutes les quinze minutes aujourd’hui. Il faut rajouter en sus les missions pour St-Rémy-lès-Chevreuse, exploitées en interconnection avec la SNCF [2] au rythme d’un train toutes les 20 à 60 minutes (15 aujourd’hui). Ces missions étaient directes entre Denfert-Rochereau et Massy-Palaiseau avec un seul arrêt à Antony (aussi bien en heure creuse qu’en heure de pointe, le trajet Denfert - Massy étant couvert en un record de 15 minutes). A cette époque, la grille horaire de pointe tirait partie de la possibilité de dépassement à Laplace dans les deux sens, inaugurée en 1953 et aujourd’hui tombée en désuétude malgré l’augmentation (très légère) de l’offre ; cette augmentation a surtout étoffé la desserte de la proche banlieue et de la vallée de Chevreuse, et rendu moins directs les trains vers St-Rémy.

En exploitation, on ne chômait pas : malgré le terminus en tiroir de Luxembourg il y avait déjà 3 départs toutes les 11 minutes, soit 17 trains par heure contre 20 depuis « l’interconnexion » ! La grille horaire était par contre très simple (trois types de missions seulement), alors qu’il faut aujourd’hui faire cohabiter la desserte de la banlieue Nord et celle de la banlieue Sud, avec des fréquences différentes, et d’innombrables codes-mission. En 1959, à l’exception de la mission semi-directe pour St-Rémy, il n’y avait que des omnibus (Robinson / Massy). En début de pointe, des missions limitées à Orsay (avec desserte identique aux missions « St-Rémy ») venaient toutefois étoffer le service.

A l’époque, l’ensemble de ces affiches - cadres publicitaires exceptés - était collé directement sur les petits carreaux blancs !

JPEG - 64.8 ko
Horaires de la ligne de Sceaux - pointe du matin, sens pair (banlieue-Paris)

Nul doute que les prochaines stations décarrossées (à l’occasion du « renouveau du métro » ?) permettront de découvrir d’autres détails historiques. Chasseurs de trésors, restez à l’affût !

En attendant, la station Abbesses offre, pour qui veut bien y faire attention, des détails historiques croustillants, a défaut de constituer encore un cadre très accueillant pour les touristes...

Dernière mise à jour
5 septembre 2004  00h41
77 messages ont été postés à la suite de cet article
Vers...
Dernier : 19/11/2009, 01h07
Lecture thématique
Une sélection autour du même sujet
RERB
Abbesses
Métro12
Du même auteur
Cramos
Ailleurs sur le réseau
Rechercher
Notes

[1] Les stations Lièges et Rennes sont ouvertes jusqu’à 20 heures, sauf dimanches et fêtes. A noter que les réouvertures de stations « continuent » encore aujourd’hui puisque la station Rennes reprendra un rythme normal, jusqu’à 1 h 05 et 7 jours sur 7, à partir du 6 septembre 2004 !

[2] La SNCF a géré jusqu’en 1964 la partie Sud de la ligne, après Massy-Palaiseau.

Vers...
Métro déshumanisé
Vers...
Dernier : 19/11/2009, 01h07
Vers...
Vu et vécu dans l'année
Vers...
Un fauteuil tout-terrain


 Forum

77 message(s) a (ont) été posté(s) à la suite de cet article, dans 16 discussion(s) :
1. Abbesses se découvre
23 mars 2008
2. Abbesses se découvre
26 août 2007
3. Abbesses se découvre
19 juillet 2007, par Eric
4. Abbesses se découvre
16 juillet 2007
5. Abbesses—le vieux carrelage detruit
16 juillet 2006
6. Abbesses se découvre
8 janvier 2006, par Romuald
7. A quand ca renovation ?
26 août 2005, par Romuald
8. > Abbesses se découvre
3 février 2005, par jacques
9. > Abbesses se découvre
28 janvier 2005, par roméo
10. Abbesses avant/après
24 octobre 2004, par Emmanuel
11. Des Frises à vagues Nord sud posées à l’Envers !!!!!
7 octobre 2004, par Jacques
12. Partisan du retour au carrossage
27 septembre 2004, par Jacques
13. Les stations carrossées : un échec ?
15 septembre 2004, par jacques
14. Patrimoine RATP Menacé !
13 septembre 2004, par Jacques
15. > Rénovation de Abbesses
31 août 2004, par LRP
16. > Abbesses se découvre
31 août 2004, par Jacques

Engager une nouvelle discussion

 
Abbesses se découvre
23 mars 2008, 15:32  
Brochant est la suivante de l’ancien Nord-Sud à être décarossée

Abbesses se découvre
9 mai 2008, 10:52  

Ils se lâchent sur les stations décarossées, même s’ils les laissent en plan pendant des semaines voire des mois :
-  Porte de St-Ouen
-  Charles Michels
-  Ecole militaire
-  Jules Joffrin
-  Brochant
-  Villiers

Et je présume que les stations à venir vont attendre aussi, les montants de carosserie seront toujours là mais sans rien qui avancera coté travaux. On peut parier que les stations décarossées très bientôt seront :
-  Guy Môquet
-  Convention
-  Volontaires
-  Trinité...

Abbesses se découvre
26 août 2007, 18:21  

bonjour

j aimerai savoir pourquoi certaines stations se decarossent ?

merci

Abbesses se découvre
19 juillet 2007, 21:15 • par Eric  

Villiers 2 est en cours de décarossage, j’ai eu l’occasion de prendre quelques photos, peu de choses à voir, mais il y a quand même quelques affiches presque intactes.

Notons que les affiches sont surement moins dégradées par le temps que par le fait qu’elles sont déchirées simultanément au décarossage :(


Abbesses se découvre
19 juillet 2007, 21:42  
Bref, après une pause dû aux travaux à faire à Abbesses (pas fini d’ailleurs, au vu des infiltrations massives toujours visibles), ils reprennent : La 2 et la 12, espérons que la 1, la 3, la 4 et la 13 suivent, qu’il ne reste que les stations où ce n’est pas trop moche, je pense aux 3 stations à tablier (Charles Michels, La Muette et Ecole Militaire) et à FD Roosevelt.

Abbesses se découvre
16 juillet 2007, 18:47  
... et Notre-Dame-des-Champs aussi !!!

Abbesses—le vieux carrelage detruit
16 juillet 2006, 01:22  

Salut,

Lors de mon arrivee a Paris il y a deux mois, la station Abbesses montrait toujours son beau carrelage Nord Sud, completement intact, derriere les restes de l’ancienne carroisse. Mais ce soir en passant par la station, j’ai note que l’interieur de la station est maintenant totalement vide—il ne reste point du carrelage Nord-Sud, c’etait enleve par la RATP. Pourquoi n’etait-il pas possible pour la RATP de sauver le carrelage ? En tant qu’historien, je trouve que la destruction des carrelages vraiment penible.


Abbesses—le vieux carrelage detruit
9 janvier 2007, 18:17  
A quoi ressemble la station Abbesses actuellement ? Est-elle dans le style Nord-Sud, ou ont-ils bidouillé comme à Saint-Georges ou Saint-Lazare ?

Abbesses—le vieux carrelage detruit
9 janvier 2007, 19:14  
Bonsoir, la station Abbesses est dans un sale état en ce moment. Les essais de rénovation de la voute n’ont pas réussi, les surfaces qui ont été bétonnées sont pleines d’eau, et les infiltrations n’ont pas cessé. Rendez vous dans quelques mois pour reparler du carrelage (Nord Sud clin d’oeil normalement)...

Abbesses—le vieux carrelage detruit
27 janvier 2007, 01:38  
Les injections de béton dans la voute sont terminés d’un côté de la station et la pose du carrelage a commencé plus rapidement que prévu. On peut voir le carrelage nord sud au plafond, et bientot le nom de la station sur les murs.

Abbesses—le vieux carrelage detruit
20 mars 2007, 09:31 • par Romuald  
abbesse : une nouvelle vie ?????
AH ben il était temps je suis plus à Paris depuis un an mais je reste attaché à ce qui se passe depuis ma Savoie d’adoption mais reste un éternel parisien provincial... !!! J’ai comme l’impréssion que la RATP c’est enfin décidée à faire quelque chose pour sauver son patrimoine néanmoins je me demande si le résultat sera à la hauteur de se qu’on attends d’elle si vous avez des infos laisser moi un message ou un mail en souhaitant une nouvelle et bonne vie à cette station qui a marquer mon quartier et ma vie pendant dix ans... !!! Merci à tous

Abbesses—le vieux carrelage detruit
19 mai 2007, 12:16  
Au vu de la situation présente, j’ai l’impression que c’est loin d’être fini : les extrémités de la station sont carrelées, et même prêtes à recevoir l’éclairage, mais le centre semble toujours subir des infiltrations massives...

Abbesses—le vieux carrelage detruit
19 mai 2007, 12:28 • par Cramos  
En effet, il y a déjà de terribles infiltrations sur le carrelage neuf. En revanche, les décorations Nord-Sud ont été reprises comme à l’origine il me semble. Un bon point !

Abbesses—le vieux carrelage detruit
9 mai 2008, 10:55  
Amusant, il y a un "A" qui a été mal carrelé, le delta représentant le haut du A est à l’envers...

Abbesses—le vieux carrelage detruit
9 juillet 2007, 13:45 • par Henri 1984  

Bounjour ! Je suis un italo-parisien qui a du (malheureusement) quitter Paris pour rentrer en Italie avec la famille. Toujours curieux de ce qui se passe dans la ville où j’ai grandi pour des raisons de travail de mon père, j’aimerais savoir.... qu’est-ce qui se passe en ce moment coté Abbesses ??? Est la renovation terminée ? La dernière fois que j’y ai été (il y a 8 mois), elle était encore un vrai chantier ! J’aimerais bien aussi voir des photos qui temoignent l’état des travaux et la situation actuelle... ça pourrait etre une idée pour un nouvel article sur la ligne 12 et sur le thème "Le lifting des abbesses..." Merci et excusez-moi pour mon français !

Henri

Abbesses se découvre
8 janvier 2006, 16:48 • par Romuald  

Bonne année à tous

J’ai vu que la station abbesses n’est toujours pas une priorité pour la RATP en sachant qu’il y a beaucoup de touristes qui passent par cette station alors quelle en devient presque dangereuse et que meme moi j’évite de la prendre pour ne pas me prendre un carreau de faience sur le coin du nez... bref

J’espere que neanmoins, que sa renovation sera beaucoup mieux reussie que certaines stations ou franchement c’était mieux avant... On passe plus de temps sur les quais que dans la salle des billets... !!!!!! surtout pendant les greves.... !!!!!! alors merci de renover aussi les quais et les paroies ; qui dans certaines stations on se demande pourquoi elles ont été fermées si longtemps....

bonne année a tous en souhaitant a la RATP longue vie et plus de creativité

A quand ca renovation ?
26 août 2005, 09:52 • par Romuald  
J’ai encore beaucoup de regrets de m’aperçevoir que cette station n’as pas encore recu le moindre coup de pinceau et qu’elle se délabre de plus en plus quelqu’un peu me dire quand des travaux seront engagés pour redonner à cette station toute sa splendeur ? Comme tant d’autres il serait bien que la RATP se mobilise plus pour sauver ce patrimoine qui fais du métropolitain parisien un des plus bau métro du monde... Si quelqu’un a des nouvelles merci de me le faire savoir.. ;

> A quand ca renovation ?
26 août 2005, 15:43 • par LRP  

Autant la politique de rénovation de la RATP est très discutable, autant pour Abbesses, on ne devrait pas se plaindre :

Une rénovation, c’est bien plus qu’un coup de pinceau, et pour Abbesses, c’est une véritable restructuration de la voute. Il me semble que ça vient de se terminer maintenant, mais pendant tout le temps depuis le décarossage de la station, des injections de ciment ont été effectuées, pour consolider la station. Et ça, ça prend énormément de temps.

Cela s’appelle une rénovation en profondeur, et dans quelques mois (2006 si je me souviens bien) les travaux seront terminés.

> Abbesses se découvre
3 février 2005, 15:10 • par jacques  
Champs Elysées Clemenceau 1se découvre !

Ce sera bientôt le tour de Champs Elysées Clémenceau -ligne 1 de se découvrir, avec son revêtement d’origine pour quelques temps !

A vos photos !


>CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 13:14 • par jacques  

Bonjour, Suite à l’article "Abbesses se découvre" ( désolé de réouvrir le débat) pourquoi ne pas en prévoir un autre sur Champs elysées Clémenceau dont les travaux de rénovation vont commencer ?

Cette station dans son style d’origine avait un aspect assez particulier dont l’entrée de tunnel en direction de La Défense. Cela permettrait de re-découvrir une station typique du début du métro, avec quelques affiches d’époque.

Cordialement,

Jacques


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 16:55  
Parce qu’il faut peut être arrêter de considérer le métro comme un musée ...

> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 19:24 • par Jacques  
Parce qu’il faut peut-être arrêter de considérer le métro comme un musée ...------> Je ne pense pas que ce soit l’avis de tout le monde . C’est comme si on carrelait les murs en pierre de la station St Jacques ou les murs d’échiffres des entrées Nord Sud. Je ne vois pas non plus en quoi dérange l’aspect "musée" du métro. La diversité du patrimoine fait son charme !

> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 19:39 • par Clo  

Monsieur ou Madame l’anonyme votre réponse est surprenante, voir choquante !

Le fait de proposer de prendre des photos ou de visiter une station en cours de rénovation est simplement la possibilité de garder un témoignage d’une certaine époque, d’enrichir des archives, de témoigner du patrimoine, voir de se souvenir pour nos anciens du bon temps !!

Balayer les suggestions d’un nouveau lecteur du forum d’un revers de clic n’est pour le moins pas très sympathique !

Moi j’irai bien faire ces photos pour les mettre sur le forum. Je suis sûr que certains lecteurs pourraient nous éclairer sur des choix techniques et esthétiques.

Clo


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
15 août 2005, 10:09 • par alain  
>Tout à fait d’accord..j’ai pris pas mal de photos et en ai "tiere" quelques peintures, étant atriste peintre de mon état...une bonne façon de garder ce qur la RATP ne conserve pas. J’espère pouvoir dècouvrir par la suite d’autre staion- trésors ; même si ça ne me rapelle pas le "bon vieux temps". Cordialment Alain

> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
15 août 2005, 14:28 • par jacques  
A noter le tympan ouest de tunnel ....appelé à disparaître. Quant au reste : déjà cité dans mes messages précédents et celui de LRP !!!

> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
15 août 2005, 23:06 • par alain  

Moi j’aime bien cet aspect ancien carrelage blanc avec le nom des stations itou carrelées ... Il s’en trouve encore un certain nombre sous la rive gauche, et franchement ce n’est pas plus laid que ce qu’on nous propose aujourd’hui ...

Dans le genre, j’ai une tendresse particulière pour la Porte de la Chapelle ... Si on pouvait conserver et entretenir quelques stations du genre de l’ex Nord-Sud, et des lignes 7 et 10 côté rive gauche, j’en serais vraiment fort heureux !

On peut moderniser ET conserver quelques témoignages du passé ... Non ?


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
17 août 2005, 16:35 • par alain  

Savez-vous si c’est possible, et comment, de connaitre quelles sont les stations qui vont subir le même sort que "Champs-Elysées Clémenceau"... j’aimerais bien les "immortaliser" en photos, puis sur toiles , avant "rénovation" ?

D’avance mille mercis

Alain, artiste peintre.


> Champs-Élysées - Clémenceau se découvre
17 août 2005, 19:32 • par Cramos  

j’aimerais bien les "immortaliser" en photos

Immortaliser quoi ? Le carrossage ? Il y en a encore pleins. Les petits carreaux blancs plats issus du tâtonnement du début du métro ? Il semblerait que cela soit la dernière. Mais Jacques me confirmera :roll : .


> Champs-Élysées - Clémenceau se découvre
17 août 2005, 20:39 • par Jacques  

Bonsoir, Cramos.

En réponse à votre message :

Des tâtonnements du début du métro, il reste pour chaque modèle :

-  Pte de vincennes ( briques vernissées qui existaient à Nation ligne 1 avant 1991)

-  Pte Dauphine et station désaffectée de V Hugo pour les pierres plates vernissées.

-  Il reste encore quelques anciennes pâtes de verre sous le carrossage de la station George V....et pour quelques jours celles de Chps elysées clémenceau 1, dernière station à disposer d’un tympan de tunnel centenaire appelé à disparaître et des plinthes en travertin gris vert moulurées.


> Champs-Élysées - Clémenceau se découvre
18 août 2005, 09:07 • par alain  

Bonjour, Immortaliser les "pubs et réclames" d’une époque révolue... J’aimerai prendre des photos des affiches dans les futures stations vouées au "décarrossage". En effet j’utilise ces photos d’un passé assez lointain, pour mes peintures sur toiles.

Merci Alain


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 22:40 • par Éric  

Bonsoir !

Exactement ! Il ne faut pas considérer le métro comme un musée...

Par exemple, certaines stations de la ligne 7, de la ligne 13 et de la ligne 8 (carrelage blanc, nom de la station en carrelage) sont vraiment laides. Elles sont fermées pour être ’rénovées’, et au moment de l’ouverture, ô surprise, il n’y a que la salle des billets qui a été refaite. En revanche, quand on descend sur les quais, rien a changé, sauf l’éclairage. Les murs sont toujours aussi sales. Pourquoi on ne les refait pas ces parois-là ?! Par souci de préservation ? Si c’était le cas, la RATP devrait commencer à entretenir ses stations de façon régulière. Ça lui éviterait des opérations colossales et très chères pour elle. Un coup de serpillère sur le carrelage tous les mois, et plus de moisissures !

Le pire, c’est que pour des stations comme Plaisance, Gaîté, Pernéty (M 13), Censier-Daubenton (M 7) qui ont été fermées pendant assez longtemps et très sales au départ, n’ont même pas été touchées. Franchement, c’est rageant ! C’est sur les quais qu’on passe le plus de temps, pas dans la salle des billets -_-

La station Les Gobelins est en train d’être ’refaite’ et doit réouvir le 22 de ce mois, mais en passant devant tous les jours, je ne vois aucun avancement sur les parois des quais. Je trouve ça triste des stations aussi moches.

Voilà, mon petit coup de gueule est passé, j’espère que je ne suis pas le seul de cet avis -_-

Bonne soirée !!!


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 23:15 • par LRP  

On est d’accord sur un point : la RATP s’y prend mal pour rénover les stations (comme pour beaucoup d’autres choses).

Mais dire :"il ne faut pas considérer le métro comme un musée... ", c’est digne du parsisien moyen, pressé, qui ne pense qu’à lui et qui déteste le métro.


Ah, si c’était moi...
8 avril 2005, 01:19 • par Jeff :o)  

On est d’accord sur un point : la RATP s’y prend mal pour rénover les stations (comme pour beaucoup d’autres choses).

Mais à ce compte-là, il ne faudrait pas hésiter à nous expliquer en détail comment ce devrait être fait... Une telle concentration d’experts (une concentration de tels experts ?) sur un seul forum produirait indubitablement des exposés qui feraient date !


> Ah, si c’était moi...
8 avril 2005, 12:04 • par LRP  

Ah bon, la politique de rénovation serait-elle parfaite ?

J’attends des arguments. En atendant, voici quelques uns prouvant le contraire :

-  Des stations immondes comme Denfert-Rochereau (6) ou Odéon (4) restent dans le même état depuis des années, alors que Les Gobelins ou Saint-Placide, dont la rénovation était moins urgente (voire beaucoup moins urgente), sont rénovées.

-  Le remplacement du carrelage déjà en place, qui dans la majeure partie des cas, n’a pas de raison d’être enlevé.

-  Le non-respect du style d’origine, qui fait jaser les passionnés bien sûr, mais qui aseptise nos beaux couloirs, tout ça pour gagner quelques Euros.

-  Le "je-m’en-foutisme" de la hiérarchie quant à la bonne tenue des travaux : Firses posées à l’envers étant l’exemple le plus connu, mais j’ai vu récemment à Porte de Saint-Ouen des plinthes qui étaient tombées parce que les ouvriers n’avaient pas pris la peine de maintenir assez longtmps ... édifiant tout de même. Tout ça également pour gagner quelques Euros.

-  Achat de carrelage de moindre qualité ... toujours pour gagner quelques Euros.

Enfin bref, je vais pas tout passer.


> Ah, si c’était moi...
9 avril 2005, 01:00  

ouais ...

n’oublions pas le plus merveilleux

-  rer c saint michel : il faut une echelle pour monter dans la rame , les quais étans a hauteur des rails
-  nouvel éclairage dans toute les stations ( serpents de plastique tout le long du quai au plafond servant d’éclairage ) degeu dés la pose , certains ont meme des empreintes de pas dessus (édifiant pour une lampe neuve de surcroit au plafond )

parfois des traces de chaux et de peintures au sol qui restent pendant des mois ..

les ouvriers qui n’attendent pas le séchage des enduits pour peindre, ce qui crée des moisissure a la surface , les fresque psychadelliques font leurs apparitions dans le metro .

les immondes carénages oranges dans le rer

les durées de chantiers éffrayantes au vu de ce qui y est finalement réalisé , des travaux ayant lieu un jour sur deux ( édifiant a gobelins )

bref .. ça craint


> Ah, si c’était moi...
9 avril 2005, 01:18 • par Jeff :o)  

rer c saint michel : il faut une echelle pour monter dans la rame , les quais étans a hauteur des rails

Je ne vois pas bien le rapport avec les rénovations de stations. Ou alors on vient de transformer ce fil en grand bazar où chacun déballe ce qu’il a sur le cœur ?

les ouvriers qui n’attendent pas le séchage des enduits pour peindre, ce qui crée des moisissure a la surface , les fresque psychadelliques font leurs apparitions dans le metro

Ca, de même que la moitié des griefs listés par LRP, la RATP n’y est pas pour grand chose : c’est une caractéristique du secteur du bâtiment moderne, où après avoir passé des années à réfléchir sur ce qu’il allait faire, le donneur d’ordre exige régulièrement que ce soit fait pour hier, et les entreprises essayent même de boucler le chantier pour avant-hier. Du coup, les ouvriers sont sous-payés et parfaitement interchangeables, et la pose peut être bâclée sans que ça ne dérange grand monde. Le BTP n’embauche pas des artistes...

les immondes carénages oranges dans le rer

On a définitivement fait une correspondance vers le RER C, là, apparemment ?

les durées de chantiers éffrayantes au vu de ce qui y est finalement réalisé , des travaux ayant lieu un jour sur deux

Hé oui, il se découvre quand même quelques malfaçons à reprendre... Des dallages posés de guingois, par exemple (c’était le cas devant l’agence commerciale de Gare de Lyon 1). Mais encore une fois, ça n’a rien de propre à l’univers des transports. Si chacun n’essayait pas de rogner un peu plus sur ses coûts, on n’en serait peut-être pas là, mais le mouvement semble quand même mal parti pour s’inverser. Bienvenue au XXIème siècle, où le travail est bâclé la moitié du temps, mais certifié NF pour donner le change !


> Ah, si c’était moi...
27 septembre 2005, 09:27 • par jacques  

A jeff-O : je pourrai vous envoyer des croquis expliquant en détail les styles adoptés au fil des époques dans le métro, si cela vous intéresse.

j’ai récemment appris la dépose des faïences et des pierres du tympan ouest de la station Champs Elysées Clémenceau....qu’on aurait pu conserver. ...quelque soit le parti décoratif adopté. La station Nation rénovée en "Ouïdire" n’a -t-elle pas conservé côté ouest le tympan d’origine malgré que les briques vernissées furent masquées ?


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
8 avril 2005, 11:44 • par usager  

Mais dire :"il ne faut pas considérer le métro comme un musée... ", c’est digne du parsisien moyen, pressé, qui ne pense qu’à lui et qui déteste le métro.

le parisien moyen qui représente tout de même la majorité des usagers.Et ce parisien utilise le métro non pas par plaisir mais pour se déplacer plus rapidement qu’à pied( ce qui est tout de même le but premier ). Ce que la majorité des gens recherche c’est la propreté,la clarté et la fonctionnalité, les prouesses architecturales ou vestiges patrimoniaux restant annexes.

Et que penser lorsque ces témoignages du passé cohabitent avec les publicités actuelles toujours plus envahissantes...


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
8 avril 2005, 12:12 • par LRP  

Eh bien le Parisien Moyen n’aime pas le métro, entre autre parce qu’il ne voit pas l’art architectural qui s’y trouve.

Les longs couloirs blancs des stations rénovées, autant que les infiltrations des stations non rénovées, n’aident pas.

Les stations Saint-Marcel et Temple sont l’exemple typique de ce qu’il ne faut pas faire : une station sans aucune particularité, tout à fait quelconque.

Et que dire de l’éclairage de certaines stations : comme Malakoff - plateau de Vanves (couloirs) et Javel - André Citroën (salle des billets) ... ce n’est pas une volonté de clarté, c’est une volonté d’éblouissement.

Une autre raison pour laquelle le parisien moyen n’aime pas le métro, c’est l’absence de présence humaine. Et la RATP supprime les conducteurs, les agents de stations ...

Et une raison essentielle pour laquelle le le métro est mal aimé, c’est parce que le parisien est CON. Je n’ai pas pour habitude d’être vulgaire, et je m’en excuse auprès de ceux qui seraient choqués ; mais les humains pensent que le métro est à leurs pieds. Cela se voit quand le signal sonore retentit : ils sont certains que le métro va les attendre. Alors soit ils arrivent à monter (chose interdite pendant le signal sonore, ils sont en onfraction), soit ils se font mal avec les portes, soit ils ratent le métro. Dans les trois cas, ils pensent avoir raison ... enfin je sens que je dévie le sujet, donc je vais arrêter là.


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
8 avril 2005, 16:06 • par Jacques  
Les détracteurs de métro ont trop souvent le cliché Métro-Galère des journées de travail. Or, le métro dispose d’un contenu assez riche et l’approche est assez différente en période de week end , en été ou lors d’une visite organisée à l’occasion des journées du patrimoine.

> Trop de clareté dans le renouveau du métro
8 avril 2005, 23:12 • par Cramos  

Et que dire de l’éclairage de certaines stations : comme Malakoff - plateau de Vanves (couloirs) et Javel - André Citroën (salle des billets) ... ce n’est pas une volonté de clarté, c’est une volonté d’éblouissement.

J’ajouterais Gambetta. Là, c’est carrément insupportable, et je n’exagère pas. En provenance des MF67 de la ligne , le contraste est pénible.


> Trop de clareté dans le renouveau du métro
11 avril 2005, 15:49 • par jacques  

Il est vrai que l’éclairage soit assez fort. Les tubes fluorescents sont rapprochés dans le modèle Gaudin ( espacés dans l’ancien aménagement) et les voûtes sont repeintes en blanc au lieu de blanc cassé ou écru. C’est pour cette raison qu’il y a une certaine clarté.

La rareté des panneaux publicitaires y est aussi pour quelque chose.


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
9 avril 2005, 09:56  

Et une raison essentielle pour laquelle le le métro est mal aimé, c’est parce que le parisien est CON.

Mon cher LRP, la connerie est une valeur sure et largement partagée. A la lecture de vos propos, je pense que vous avez essayé quand même d’en garder une grande partie pour vous. Oser généraliser et porter un jugement aussi catégorique sur les parisiens en relatant des comportements inciviques et tout cela pour expliquer le soit disant rejet du métro (ce qui est faux) tout en partant d’un forum pour décrire un état de délabrement de certaines stations ; il fallait le faire !!!

Clo

Ps : Vous avez deviné je suis parisien (et même très content d’être parisien). J’aime ma ville, mon métro, la vie parisienne et surtout je m’efforce de ne pas porter de jugement sur les autres qu’ils soient provinciaux, banlieusards, étrangers ……… ou utilisateurs des transports en commun.


Renouveau du métro
8 avril 2005, 01:16 • par Jeff :o)  

Par exemple, certaines stations de la ligne 7, de la ligne 13 et de la ligne 8 (carrelage blanc, nom de la station en carrelage) sont vraiment laides. Elles sont fermées pour être ’rénovées’, et au moment de l’ouverture, ô surprise, il n’y a que la salle des billets qui a été refaite.

... et c’est exactement pour cela que les stations sont fermées ! Les quais peuvent être traités sans interrompre le service, comme cela a été fait des centaines de fois par le passé (carrossages-décarrossages, rénovations Andreu-Motte, Ouï-Dire, opérations Raviver).

Au contraire, les opérations actuelles se concentrent sur les couloirs et les salles de distribution, généralement restées très à l’écart des rénovations antérieures. Si les stations ferment souvent partiellement ou totalement pendant ces travaux, c’est non seulement parce qu’ils concernent des espaces assez exigus où concilier chantier et passage des voyageurs serait malcommode, mais aussi parce qu’on en profite souvent pour réorganiser plus ou moins lourdement les espaces (regoupement des guichets et des distributeurs automatiques en un bloc, éventuellement déplacé par rapport à l’ancienne recette, réorganisation des lignes de péages et des portes de sortie, etc.).

Les quais ne sont pas systématiquement concernés par "Renouveau du métro" : pour chaque station, un diagnostic préalable a été établi permettant de déterminer les travaux à effectuer. La RATP, faute de pouvoir financièrement tout rénover, a sélectionné les travaux ayant l’impact le plus visible, et concilié au mieux la lourdeur des travaux avec l’importance de leur impact sur le voyageur.

Au niveau des quais, on se contente donc parfois de remplacer les zones de carrelage abîmées, sans nécessairement recarreler toute la station. Les opérations les plus nombreuses (jugées les plus prioritaires pour améliorer le confort perçu) concernent le renforcement de l’éclairage, qui s’effectue souvent désynchronisé par rapport au traitement des salles et accès (avant ou après). Les opérations de REQ (Renforcement des Eclairages Quais) sont désormais faites dans la plupart des quelques 200 stations à traiter.

Si c’était le cas, la RATP devrait commencer à entretenir ses stations de façon régulière. Ça lui éviterait des opérations colossales et très chères pour elle. Un coup de serpillère sur le carrelage tous les mois, et plus de moisissures !

Vous mélangez ici entretien courant (la serpillière), qui est bel et bien fait régulièrement (pas forcément à la serpillière, et peut-être pas aussi souvent que vous le souhaiteriez, mais où faut-il placer la barre pour concilier satisfaction du plus grand nombre, et coût raisonnable ?), et la maintenance patrimoniale (la rénovation lourde d’infrastructures qui ont parfois plus de 100 ans).

La « moisissure » ne vient pas de la vapeur d’eau exhalée par les voyageurs, mais de l’infiltration d’eau dans les maçonneries (dont certaines baignent en permanence dans la nappe phréatique, rappelons-le). Par conséquent, un coup de serpillière supplémentaire ne servirait strictement à rien : coulures et moisissures traduisent un mauvais état de la « coque » de la station à cet endroit, qu’il est à peu près indispensable de traiter par infiltrations (pour renforcer la maçonnerie dégradée), et en recarrelant proprement la zone endommagée.

Cordialement,
Jeff :o)


> Renouveau du métro
8 avril 2005, 23:08 • par Cramos  

Là, on ne va pas être d’accord sur tout :

les opérations actuelles se concentrent sur les couloirs et les salles de distribution, généralement restées très à l’écart des rénovations antérieures.

Mouais, bof, de nombreuses stations ont déjà vu la salle des billets recarrelée. Il n’y a qu’à voir celles qui ont les carreaux oranges (Je ne citerais qu’un seul exemple : Michel Bizot. Mais il y en a beaucoup d’autres). Refaire les carreaux des salles des billets coûte moins cher car la quantité (et donc le coût) et l’accessibilité sont nettement moins contraignantes. On recommence la même chose aujourd’hui qu’il y a 30 ans.

Si les stations ferment souvent partiellement ou totalement pendant ces travaux, c’est non seulement parce qu’ils concernent des espaces assez exigus où concilier chantier et passage des voyageurs serait malcommode, mais aussi parce qu’on en profite souvent pour réorganiser plus ou moins lourdement les espaces

Globalement, les raisons invoquées sont recevables. Cependant, les couloirs de la station Les Sablons ont été rénovés sans aucune fermeture, même le soir. Merci M. Sarkozy. Dans le même ordre de contre-exemple, de nombreuses stations ont 2 accès. Il n’empêche, elles ont été fermées (Ledru-Rollin, par exemple).

La RATP, a sélectionné les travaux ayant l’impact le plus visible,

A moins que cela soit prévu, ils se sont bien plantés dans leurs choix : Gare de Lyon ligne a vu ses grands carreaux blancs plats entièrement renouvelés. J’avoue ne pas avoir vu la différence entre avant et après. Je n’aurais rien remarqué si je n’avais pas vu moi même évoluer les travaux. Autrement dit : rénovation inutile et gaspillage.

Il aurait été nettement mieux de se concentrer sur Denfert-rochereau ligne qui fait l’unanimité contre elle, ou Odéon ligne . Et je peux encore citer la station Michel Bizot, qui va voir ses carreaux oranges de la salle des billets disparaître alors qu’ils n’ont que 30 ans... La station va fermer plus de 2 mois et demi pour quelques mètres de couloirs ! Quel gâchis ! Et quelle perte de patrimoine.

qui s’effectue souvent désynchronisé par rapport au traitement des salles et accès (avant ou après).

Si, lorsque la station est fermée, l’opération de REQ n’est pas encore effectuée, alors celle ci est belle et bien mise en oeuvre pendant la fermeture. Mais globalement, les REQ vont plus vite en terme de stations traitées que les rénovations des couloirs d’accès.

Vous mélangez ici entretien courant (la serpillière), qui est bel et bien fait régulièrement

Jamais je n’avancerais ce genre de propos. Certes, en pure théorie, nettoyer les piédroits une fois par an, cela reste dans le cadre de la définition du mot régulier. Mais je pense que cela correspond également bien à la définition de nettement insuffisant. Quant à la voûte, son nettoyage est rare...

l’infiltration d’eau dans les maçonneries. Par conséquent, un coup de serpillière supplémentaire ne servirait strictement à rien

J’en arrive parfois à souhaiter un tag pour voir enfin un nettoyage des petits carreaux (Reuilly-Diderot ligne ). Si ce n’est pas malheureux ! Même si cela n’enlèvera pas toutes les traces d’infiltrations, le résultat après sera meilleur qu’avant.


> Renouveau du métro
9 avril 2005, 01:54 • par Jeff :o)  

Là, on ne va pas être d’accord sur tout :

En effet !

de nombreuses stations ont déjà vu la salle des billets recarrelée. Il n’y a qu’à voir celles qui ont les carreaux oranges (Je ne citerais qu’un seul exemple : Michel Bizot. Mais il y en a beaucoup d’autres).

Mais il semble que l’orange soit passé de mode, et que la majorité trouve plutôt l’effet immonde aujourd’hui. Du coup, entre ceux qui réclament une maintenance minutieuse mais qui poussent les hauts cris quand on change des carreaux trentenaires, ceux qui réclament qu’on conserve l’essai d’aménagement le plus raté au nom du « patrimoine », ceux qui demandent qu’on modernise le métro, ceux qui trouvent ça trop sombre, ceux qui trouvent ça trop lumineux... Il y a une chance qu’on n’arrive jamais à satisfaire tout le monde.

Cependant, les couloirs de la station Les Sablons ont été rénovés sans aucune fermeture, même le soir. Merci M. Sarkozy.

Si ça te fait plaisir. Merci surtout aux interstations très longues de part et d’autre, qui ont sûrement influencé le choix aussi. Demander aux voyageurs de marcher 450 mètres, ça reste tolérable (et encore, il y en a déjà une fraction non nulle qui trouve ça « intolérable »/« inadmissible »/« scandaleux ») ; à 800 mètres, on peut parier que la RATP se ferait traiter de tous les noms aussi sûrement que « 100 % des gagnants ont tenté leur chance »...

Il n’empêche, elles ont été fermées (Ledru-Rollin, par exemple).

Elle est très proche des stations encadrantes ; moins de 300 mètres à l’accès Ouest, de l’ordre de 450 côté Est ; l’axe est aussi desservi par les lignes 76 et 86. Ce n’est pas le meilleur contre-exemple.

Gare de Lyon ligne a vu ses grands carreaux blancs plats entièrement renouvelés.

Tout a été renouvelé à Gare de Lyon 1 : carrelages muraux (y compris une partie de la mosaïque dans le couloir de correspondance RER. Pas la totalité, hélàs), bitume des salles remplacé par un dallage, éclairages, peintures (on termine les garde-corps des escaliers côté Legraverend / Châlon ces soirs-ci), signalétique. Il ne manquera que les grilles, qui ne tarderont sans doute pas à suivre. Inutile ? Je n’ai pas de quoi l’affirmer. Il suffit qu’on déplace / change les cadres d’affichage (publicité ou plans) ou la signalétique (à standardiser de toute façon) pour que les cicatrices deviennent visibles sur les murs. Si les cicatrices sont trop importantes, ce n’est pas inconcevable de préférer tout remplacer proprement...

A Denfert 6, il y a eu comme un petit problème d’infiltrations à gérer d’abord, ça ne t’a pas échappé. Et ta réaction face à Odéon 4, d’autres ont la même face aux carrelages oranges de Michel Bizot, Mouton Duvernet, Oberkampf ou ailleurs. Encore une fois, et sans nier que certains choix sont critiquables, il est impossible de satisfaire tout le monde.

Certes, en pure théorie, nettoyer les piédroits une fois par an, cela reste dans le cadre de la définition du mot régulier. Mais je pense que cela correspond également bien à la définition de nettement insuffisant.

Si la périodicité était annuelle, ça se verrait, je te garantis. A titre de comparaison, le ballast neuf posé lors des chantiers RVB noircit jusqu’à ressembler à s’y méprendre à l’ancien en 6 mois environ... Sans nettoyage, il te faudrait sûrement à peine un mois pour être définitivement dissuadé de t’asseoir sur les sièges, tellement la couche de poussière serait devenue visible (voir pour s’en convaincre l’état du mobilier dans les stations fermées pour travaux, quelques jours avant que les travaux soient rendus).

J’en arrive parfois à souhaiter un tag pour voir enfin un nettoyage des petits carreaux (Reuilly-Diderot ligne ). Si ce n’est pas malheureux ! Même si cela n’enlèvera pas toutes les traces d’infiltrations, le résultat après sera meilleur qu’avant.

Les quais de Reuilly 8 devaient être intégralement traités début 2004 (à la suite de Montgallet), mais les chantiers sont très en retard.


> Renouveau du métro
16 avril 2005, 19:05 • par Cramos  

Mais il semble que l’orange soit passé de mode

Comme les carreaux blancs biseautés à une époque !

la majorité trouve plutôt l’effet immonde aujourd’hui.

Je n’en fait pas parti.

Elle est très proche des stations encadrantes ; moins de 300 mètres à l’accès Ouest, de l’ordre de 450 côté Est ; l’axe est aussi desservi par les lignes 76 et 86. Ce n’est pas le meilleur contre-exemple.

Etienne Dolet à Malakoff actuellement, et avant Corentin Celton autre autres...

Il suffit qu’on déplace / change les cadres d’affichage (publicité ou plans) pour que les cicatrices deviennent visibles sur les murs.

De ce point de vue là, d’accord.

A Denfert 6, il y a eu comme un petit problème d’infiltrations à gérer d’abord, ça ne t’a pas échappé.

C’est bien ce que je dis. Mais s’il on ne nettoie pas les infiltrations de temps en temps (même si cela ne résous en aucun cas le problème), on va se retrouver avec une épaisse couche granuleuse inenlevable qu’en cassant tout...

Si la périodicité était annuelle, ça se verrait, je te garantis. A titre de comparaison, le ballast neuf posé lors des chantiers RVB noircit jusqu’à ressembler à s’y méprendre à l’ancien en 6 mois environ... Sans nettoyage, il te faudrait sûrement à peine un mois pour être définitivement dissuadé de t’asseoir sur les sièges,

Ne compare pas du ballast nettement plus soumis aux poussières soulevées par le passage des métros car plus proche que les sièges où des personnes s’y asseyent régulièrement, empêchant tout dépôt de perdurer. Et je ne nie pas que les sièges soient nettoyés, tout comme le sol. Mais dès que l’on s’élève, ce n’est plus le cas. Va à Montparnasse-Bienvenüe voir le couloir venant de la ligne et allant vers la gare . Les carreaux sont recouverts d’une bonne couche noire... Il serait bien de nettoyer avant de tout casser une nouvelle fois.


Rénovation ???
20 juillet 2005, 11:53 • par Groover  

"Elles sont fermées pour être ’rénovées’, et au moment de l’ouverture, ô surprise, il n’y a que la salle des billets qui a été refaite. En revanche, quand on descend sur les quais, rien a changé, sauf l’éclairage. Les murs sont toujours aussi sales."

Ca etais la meme chose pour la station Père Lachaise coté ligne 3 ou la station fut fermée pendant 2 mois pour juste voir à l’ouverture...les couloirs et escaliers rénovés..Ils auraient pu laissé ouvert la station et faire les travaux la nuit ca aurais evité aux usagés de faire un gros detour ou un ralongement du temps de trajet !!!

Bonne journée


> Rénovation ???
20 juillet 2005, 12:17  

Est-ce que sur les quais les panneaux"sortie" ou "correspondance" ont été changé (Panneaux plats type météor) ?

Sinon, il es très difficile de maintenir une station en travaux ouverte ! Les couloirs seraient rétrécis, l’éclairage calammiteux, l’information moins bonne, la vente des billets réduite à néant ou presque... En plus, employer des ouvriers de nuit, ça coûte plus cher que les employer de jour. Et étant donné le nombre de stations à refaire...

Enfin bon, c’est vrai qu’ils auraient pu nettoyer les carreaux des quais !


> CHAMPS ELYSEES CLEMENCEAU SE DECOUVRE (SUITE)
7 avril 2005, 22:58 • par jacques  
Assez de désapprouver le côté "musée" du métro ! Dans ces conditions pourquoi ne pas supprimer les statues à Louvre-Rivoli voire interdire les associations de préservation de patrimoine ? Conserver quelques éléments du passé ne relève nullement de la sofistication !

> Abbesses se découvre
28 janvier 2005, 13:03 • par roméo  
Passionné depuis tout petit par l’histoire du métro, il m’arrive pendant mes congés de passer une journée a sillonner tout le métro et de découvrir les stations (même fermée) et je dois avouer que la station "Abbesses" est la plus belle de toutes et je souhaiterais savoir quand elle seras définitivement rénovée et j’aimerais que cette station sois protégée pour préserver ce patrimoine dont elle nous fait part par toutes les richesses quelle nous témoigne.... c’est un amoureux du métro qui espere que cette station sera rénovée à sa juste valeur... !!!!!!!!!!

> Abbesses se découvre
28 janvier 2005, 13:22 • par jacques  
C’est ce que beaucoup de Parisiens souhaiteraient. Une association y a été créée pour cela. C’est sympa dans cette station d’avoir associé une galerie d’art ( les fresques) au style Nord sud.

Abbesses avant/après
24 octobre 2004, 16:35 • par Emmanuel  

Bonjour,

Le site Métrorama consacre sa photo panoramique mensuelle à la station Abbesse. Cette station avait déjà été photographiée en avril dernier c’est à dire avant son décarossage. Il est intéressant et amusant de comparer les deux photos entre elles...

Emmanuel (amusez vous bien !)


> Abbesses avant/après
24 octobre 2004, 18:46 • par Cramos  
Sur cette photo, on aperçoit clairement les opérations de maintenance actuellement en cour sur la voûte et les piédroits : Injection de béton afin de boucher le vide qui a pu se former au fil des années. On peut raisonnablement espérer ensuite une rénovation dans le style Nord-Sud...

> Abbesses avant/après
28 octobre 2004, 09:54 • par jacques  

A Cramos :

C’est tout à fait que nous souhaitons d’où la création d’une association pour la préservation du style Nord Sud.

Cordialement

Jacques

Des Frises à vagues Nord sud posées à l’Envers !!!!!
7 octobre 2004, 11:51 • par Jacques  
FRISES NS à l’Envers

Ayant observé des rénovations entreprises dans certaines stations Nord sud, je suis au regret de constater à St Lazare et à Assemblée Nationale la présence de frises NS "vagues" à l’envers.

L’aspect au premier coup d’oeil est inélégant et je ne comprends pas ce manque d’attention de la part des personnes présentes dans les chantiers dont les responsables.

Et pourtant une telle erreur aurait pu être évitée au regard des autres frises posées à l’endroit (voir les couloirs de sortie secondaire à assemblée Nationale où les frises mal posées cohabitent avec celles à l’endroit).

Partisan du retour au carrossage
27 septembre 2004, 10:12 • par Jacques  
carrossage

A force de trop défaire les styles d’origine au nom du modernisme, autant revenir dans certains cas à ce type de rénovation. Il n’est pas forcément nécessaire de changer le carrelage pour les portions de couloirs dotées d’escalators ou de trottoirs roulants, là où les voyageurs ne font que passer plutôt que de prêter attention à la décoration.

Les carénages entrepris à Marseille ou à Madrid n’ont pas donné que des résultats laids. Ils peuvent aussi permettre un retour en arrière comme pour la station Abbesses.

Les stations carrossées : un échec ?
15 septembre 2004, 15:51 • par jacques  
stations carrossées : un échec ?

La première station carrossée est F D Roosevelt ligne 9 en 1952 . Suivirent Opéra 3 (1954), Chaussée d’Antin 9 (1955) , St Paul (1956) et République 3 (1958), sans oublier F D Roosevelt ligne 1 (1957) . Excepté le principe de vitrines et de carénage, il n’y avait pas de standardisation mais une recherche d’esthétique.

Ce fut avec les "stations jaunes" (75 stations) où on arriva à une standardisation. Une d’entre elles Parmentier vit les lambrissages remplacés par une résille de jardin en 1987 avec un aménagement culturel sur la Pomme de terre.

Le carrossage s’est avérée certes un échec dans l’ensemble mais aura permis de préserver certaines publicités d’époque et le style d’origine.

Je félicite Cramos pour cet article et les clichés.

Et pourtant, d’autres compagnies de métro recourent au carrossage comme Londres ou Marseille dans certaines stations, avec quelques résultats positif comme Holborn (Londres) ou ND du Mont Cours Julien & St Just à Marseille.

Patrimoine RATP Menacé !
13 septembre 2004, 10:01 • par Jacques  
PATRIMOINE

Bonjour,

Je tiens à vous informer que l’opération "renouveau métro" tend à DÉFORMER le patrimoine, que ce soit sur l’ancien réseau Nord Sud ou le réseau CMP. Pourtant , face aux dépenses effectuées, il y aurait de quoi passer à autre chose.

Parmi les critères d’esthétique proposés, ce serait la reconduction du style d’origine pour au moins 80 % des stations, à savoir :

-  préservation du style NS sur la 12,

( Abbesses & Liège constituant d’excellents exemples d’association style NS & oeuvres d’art)

-  sauvegarde du style art déco (stations ouvertes entre 1939 & 1952)

-  sauvegarde de certains modèles de frises peu répandus (modèle Iéna ligne 9 - MA Molitor 9/10 - Pce d’Italie 7)

-  reconstitution partielle des premières décorations sur la 1 (ex : Pte de Vincennes conserverait les briques vernissées).

-  Maintien du carrelage "Miromesnil" pour les stations ouvertes entre 1973 et 1985.

Qu’en pensez vous ?

(en espérant que mon message soit pris en compte).


> Patrimoine RATP Menacé !
13 septembre 2004, 13:19 • par LRP  

J’avais entendu parler de la part de certaines personnes que le style Art Déco tendrait à disparaître, car ce ne serait pas une franche réussite. Or, réussite ou pas mise à part, on devrait quand même conserver des stations dans ce style, enfin c’est mon avis.

De même, pourquoi ne pas conserver une ou deux stations carossées, pour justement témoigner de l’existance du carossage (même si je le trouve très moche).

Quoi qu’il en soit, c’est quand même assez dur pour une association récente d’influencer la RATP, ... il faudrait trouver des solutions parallèles peut-être, mais lesquelles ?


> Patrimoine RATP Menacé !
13 septembre 2004, 13:44 • par jacques  

Salut LRP ,

Réussite ou pas, je suis entièrement d’accord avec toi. Le style art-déco comme les 2 stations F D Roosevelt , le carrelage Chodez ou les "stations jaunes" marquent l’évolution des styles à travers différentes époques.

Concernant le style art-déco : bien qu’il soit un peu plus austère que les versions précédentes, une remise en état accompagnée d’une recherche esthétique en matière d’éclairage voire des interventions artistiques de type Abbesses ou Liège apporterait un résultat positif.

Pour les stations jaunes & F D Roosevelt, pourquoi pas ! Je trouvais l’idée des stations "à vitrines" des années 50 sympa.

A vouloir trop défaire, on aurait tendance à déformer l’histoire. On sait que le raisonnement apporté dans les années 1960 à 78 vis à vis du style NS était le même que celui du style art-déco aujourd’hui. On disait à l’époque que le style NS était une laideur, tout comme certaines entrées Guimard.

Cordialement

Jacques


> Patrimoine RATP Menacé !
20 juillet 2005, 03:11 • par CaLiNoS  

Perso j’aimerais vraiment voir le retour de la plupart des stations carrossées dans leur configuration d’origine...

Et aussi : pitié, la RATP, virez les immondes carrossages des stations Franklin Roosevelt !

lol sinon je trouve ça merveilleux à Abbesses de pouvoir redécouvrir les vestiges de la station...je trouve cela très fort émotionnellement, de pouvoir toucher à ce qui était encore vivant il y a 50 ans...

Sinon à la station Billancourt (Ligne 9) il y a un panneau qui raconte l’histoire des carreaux de faïencerie...comme quoi ils y pensent parfois...


> Patrimoine RATP Menacé !
20 juillet 2005, 09:33  
Il n’y aurait pas des stations RATP classéees monument historique ?

> Patrimoine RATP Menacé !
19 novembre 2009, 01:07  
Le carrossage est le témoignage d’une époque. C’est pas très malin de l’enlever quand il est de bonne qualité (comme sur le quai de la 9 à Roosevelt) tout ça pour rénover toutes les stations de la même façon en blanc ! La moindre trace d’humidité devient alors une tache énorme et affreuse !

> Rénovation de Abbesses
31 août 2004, 13:24 • par LRP  

De quelle manière Abbesses sera-t-elle rénovée ?

Style Nord-Sud ? Carossage, Style CMP ?

Il faudrait se manifester pour montrer qu’on veut la voir rénovée en style Nord-Sud.


> Rénovation de Abbesses
31 août 2004, 13:35 • par Jacques  
Il existe un forum de discussion (http://reseaunordsud.free.fr) et un site au sujet du Nord Sud. Je conseillerai les partisans de la préservation du style d’origine d’entrer en contact avec l’association appns (http://perso.wanadoo.fr/reseau.nord-sud).

> Rénovation de Abbesses
31 août 2004, 13:44 • par Jacques  

Tout à fait d’accord LRP. Vous pouvez apporter un soutien à l’APPNS (voir message précédent). Trop de stations rénovées ont perdu leur style d’origine. Quant au carrossage (toujours en vigueur dans les métros espagnols, celui de Marseille et à Londres) il aura permis la sauvegarde du style d’origine et Abbesses en est un exemple.

Notons que des revêtements dérivés du carrossage existent encore (ex : pose de plaques de béton dans un couloir SNCF à Gare du nord, ou pose de béton poli sur un ancien mur carrelé à Bercy côté salle des billets ligne 6 voire même certaines portions à St Lazare ). On retrouve la même opération pour les guichets aubergine recouverts de zinc.


> APPNS
3 septembre 2004, 15:47 • par LRP  
Salut Jacques, en effet je connais très bien l’association Nord-Sud, c’est surtout Nathoo qui m’en a parlé, et vous avez de toute façon mon soutien.

> APPNS
3 septembre 2004, 16:19 • par jacques  

Merci beaucoup LRP pour votre soutien à l’ APPNS.

Jacques.


> Non au style moderne
21 septembre 2004, 19:17 • par Jacques  
Non au style moderne

J’appellerai aux intéressés de se mobiliser pour éviter les erreurs de rénovation qui ont été effectuées aux stations suivantes :

-  St Georges ( frises vertes au lieu de brun et suppression du mur d’échiffres).

-  Vaugirard / Guy Môquet / Convention / Volontaires / Jules Joffrin ( frises CMP et erreur de couleur pour Vaugirard).

-  Rotonde ST Lazare ( modifications par rapport à l’image de synthèse).

sans oublier d’autres styles CMP en perdition dont le style Art déco ou les frises de couloirs à motifs floraux .


> Non au style moderne
25 octobre 2004, 11:21 • par Nico  

La station Lamarck-Caulaincourt a bénéficié il y a 3-4 ans d’une rénovation N/S, ce qui a permis de découvrir également des tresors cachés. Il n’y a pas de raisons qu’Abbesses y échappe.

St Lazare en bénéficiera partiellement (frises des cadres pub des quais amis les noms de stations seront repris en plaque émaillée standard).


> Rénovations : le gâchis ça suffit !!!!
17 octobre 2005, 14:52 • par jacques  

A travers l’opération "Renouveau métro" on aura vu :

-  des stations de la 12 ( et 13) avec frises losanges CMP
-  des anciens revêtements à Victor Hugo ligne 2 encore en bon état disparaître,
-  le tympan ouest à Ch Elysées Clémenceau disparaître
-  des frises à vagues inversées,
-  des frises fleuries remplacées par le très répandu modèle de frises CMP que l’on connaît,

.......sans oublier les infiltrations qui trahissent la qualité de travail - car il en avait nettement moins du temps des rénovations Andreu-Motte ou Ouïdire- (temps de séchage du ciment ou du mastic ou autres produits d’étanchéïté non respectés)....et les erreurs de choix quant à la programmation des stations à rénover.

Faudra-t-il faire disparaître les fresques des cages d’escaliers à Abbesses ?

Faudra-t-il refaire de nouveau les couloirs encore en bon état ?

Espérons qu’on ne touchera que les quais. Dans ces conditions autant reproduire le concept Nord Sud version Hte Boulenger (carreaux bleus carrés et lettres octogonales de type Solférino !!!)

> Abbesses se découvre
31 août 2004, 13:21 • par Jacques  
Vive le style d’Origine !

C’est effectivement très sympa de voir derrière les carrossages d’une station jaune les affiches d’époque.

Notons aussi le style Nord Sud tout aussi sympa et la rénovation très réussie des couloirs entreprise en 1995 à laquelle les fresques s’intègrent parfaitement.

Cependant, je dénonce l’opération "renouveau métro" en raison du non respect du style d’origine sur plus de la moitié des stations, de la qualité des travaux (infiltrations), sans oublier les transformations effectuées sur des parties déjà rénovées moins de 10 ans auparavant. D’autres styles sont menacés comme les frises géométriques des stations ouvertes entre 1939 et 1952 alors que chaque déco incarne une époque.

Espérons une rénovation de cette station dans le plus pur style Nord Sud.


> Abbesses se découvre
4 septembre 2004, 16:31 • par M13  

L’Association de Préservation du Patrimoine Métropolitain du Nord Sud va essayer de convaincre la RATP et le Maire du 18 ème de rénover cette station dans sont style Nord-Sud...

Nous vous tiendrons informé de nos démarches

Le Secretaire de l’ APPMNS : S ORERO


> Abbesses se découvre
6 septembre 2004, 14:18 • par jacques  
non au style moderne

Salut , Sylvain,

Espérons que cette démarche porte ses fruits. Il est effectivement important que le style NS soit préservé. Les styles "modernes" entrepris ayant été dans la plupart des cas des échecs. Il suffit de regarder l’aspect des stations St Lazare pour s’en rendre compte et la froideur du style "Ouïdire" à Montparnasse-Bienvenüe.


Encore des frises NS inversées
1er mars 2005, 13:10 • par Jacques  

Après Assemblée Nationale ; St Lazare et quelques portions à Mairie d’Issy, voilà que les frises inversées font leur apparition à Pte de St Ouen !

Et pourtant au premier coup d’oeil dès la pose des premières frises l’erreur est flagrante !!!!


> Encore des frises NS inversées
1er mars 2005, 14:22 • par LRP  
Sans compter : Sèvres-Babylone, Place de Clichy, Concorde (un seul carrelage).

Index Actualités Réseaux & lignes Horaires Infos techniques Photos Ailleurs