MétroPole > Actualités > décembre 2003 RSS Version imprimable
TT4
Actualités
Adieu, et sans grands regrets !

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin 2 décembre 2003

Pour la ligne Bondy - Aulnay, sérieuse prétendante au titre de ligne la plus vétuste d’Île-de-France, le rideau va tomber définitivement le 14 décembre prochain.

A l’entrée en vigueur du service d’hiver SNCF, en effet, il est prévu que l’exploitation ferroviaire cesse dans sa forme actuelle, et que la ligne soit « transférée sur route » pour permettre le début des travaux de conversion en tram-train.

JPEG - 24.6 ko
L’Abbaye

Le service de substitution par autocars, d’ores et déjà commandé pour une période initiale de 6 semaines (14 décembre 2003 - 25 janvier 2004), sera assuré par les Courriers d’Île-de-France (CIF). Des agents d’accueil Effia orienteront les voyageurs et accompagneront les autobus pendant toute cette période.

Le service routier s’effectuera sensiblement dans les mêmes conditions (fréquences et points de desserte) que la desserte ferroviaire actuelle. Ce qui explique peut-être que le changement ne soit pas repris dans RIHO, l’horaire électronique de la SNCF [1], et que les indicateurs « papier » du service d’hiver [2] se contentent d’un elliptique « Pendant les travaux du tram-train, une desserte par autocar sera mise en place. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’affichage en gare » en-dessous des tableaux horaires habituels.

A tarification SNCF (en d’autres termes, accessibles avec les mêmes titres de transport, abonnements inclus, que les trains qu’ils remplacent), les autocars circuleront donc 7 jours sur 7, de 5h15 à 1h05.

Le service restera normalement assuré par autobus sur cette ligne jusqu’à sa réouverture comme tram-train, prévue pour le printemps 2006. Dans son principe, l’opération rappelle donc celle menée sur Puteaux - Issy-Plaine lors des travaux de conversion en tramway (TramT2).

JPEG - 20.4 ko
Les Pavillons-sous-Bois

Le samedi 13 décembre sera donc en principe le dernier jour à voir circuler les rames inox RIB sur cette ligne. Enclave autonome entre les lignes RERB et E, au milieu d’un réseau Transilien qui s’efforce de s’adapter au XXIème siècle, la ligne Bondy - Aulnay semble restée à l’heure des années ’60. Sa dernière grande modernisation fut en effet son électrification, à l’occasion du programme « Est-Paris » (1962) [3]. Et si le passionné du rail peut encore y trouver son compte, elle cumule aujourd’hui les handicaps :

-  matériel qui semble (et qui n’est pas loin d’être !) antédiluvien - BB 16500 à bout de souffle (les plus anciennes locomotives utilisées en Île-de-France), RIB presque d’origine (à peine les RIB 60 ont-elle cédé la place aux RIB 70), et jamais modernisées [4] ;
-  vitesse commerciale très faible, dûe notamment à l’inadéquation entre les faibles performances des rames tractées et les intergares très courts :
-  nombreux passages à niveau (14 en 7,9 km), très pénalisants pour la circulation routière locale, mais aussi pour l’exploitation ferroviaire (la vitesse en ligne est volontairement limitée à 50/60 km/h pour ne pas imposer des temps de fermeture exagérément longs aux passages à niveau) ;
-  quais de 200 mètres, peu en rapport avec le trafic réel ;
-  passages planchéïés supprimés, ce qui impose des détours de 200 à 300 mètres pour passer d’un quai à l’autre ;
-  gares fréquemment fermées (elles servent de variable d’ajustement en cas de manque de personnel), et en général démunies de distributeurs automatiques voire de composteurs (pour éviter le vandalisme). Elles présentent donc toutes les caractéristiques d’un « point d’arrêt non géré » (PANG), en banlieue dense à 10 kilomètres de la capitale ;
-  fréquences des dessertes notoirement insuffisante (15 min dans le meilleur des cas, 30 min sinon), à imputer en partie au sous-équipement de la ligne (elle est à voie unique de Gargan à Aulnay).

Bref, même au prix de 30 mois de travaux et de desserte par autocars, le tram-train représentera une telle avancée que même le ferrovipathe le plus nostalgique aura vite fait d’essuyer sa larme...

On verra d’ailleurs dans la coïncidence entre cette fermeture et le prolongement du RERE à Tournan, intervenant tous deux le 14 décembre, le symbole de cette transition entre banlieue d’autrefois et Transilien de demain. Vivement 2006 !

Dernière mise à jour
7 mars 2005  23h28
75 messages ont été postés à la suite de cet article
Vers...
Dernier : 9/03/2009, 21h02 • Cramos
Lecture thématique
Une sélection autour du même sujet
Evolution des réseaux
Trafic et travaux
TramT4
Du même auteur
Jeff :o)
Ailleurs sur le réseau
Rechercher
Notes

[1] La version personnelle est traditionnellement mise à disposition par Olivier Serre sur son site Le Web du Rail.

[2] Disponibles dès à présent dans les kiosques Relay des gares, et à la boutique de La Vie du Rail (11 rue de Milan, Paris 9ème).

[3] Le bouclage électrique Gargan - Aulnay est intervenu ultérieurement, en 1977, sans autre amélioration majeure que la desserte directe (Paris -) Bondy - Aulnay.

[4] Les RIB utilisées sur Bondy - Aulnay n’ont même pas été munies du maintien de la fermeture des portes en marche, compte-tenu de leur retrait imminent du service... Ce qui signifie qu’elles n’auraient de toute façon pas pu circuler après le 31 décembre 2003.

Vers...
L’orange de Noël
Vers...
Dernier : 9/03/2009, 21h02 • Cramos
Vers...
L'actualité du mois
Vers...
Braquage à la petite semaine


 Forum

75 message(s) a (ont) été posté(s) à la suite de cet article, dans 21 discussion(s) :
1. Les restaus du coeur en gare des Pavillons
9 mars 2009, par Cramos
2. Bondy-Aulnay, Via noisy le sec ?
18 décembre 2007, par transiluvien
3. Ca avance !
21 juin 2006, par Atmos93
4. Bouts de ficelle
4 mai 2006, par Atmos93
5. Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 avril 2006, par 15063
6. Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, par 15063
7. Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, par 15063
8. Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
16 février 2006
9. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
9 avril 2005, par un ex-usager mécontent
10. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
3 décembre 2004
11. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
26 novembre 2004, par baro
12. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
26 novembre 2004, par AM
13. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
19 juillet 2004, par Atmos93
14. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
10 juin 2004, par Ludovic
15. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 février 2004, par Kito
16. Bondy-Aulnay... Snif !
1er février 2004, par Cramos
17. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
22 décembre 2003
18. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
19 décembre 2003, par Forum social local de Livry-gargan Sevran
19. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003
20. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 décembre 2003, par Nico
21. > Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
3 décembre 2003, par Rémi1978

Engager une nouvelle discussion

 
Les restaus du coeur en gare des Pavillons
9 mars 2009, 21:02 • par Cramos  
A noter que la gare des Pavillons-sous-Bois est désormais occupée par uen antenne des restaus du coeur.

Bondy-Aulnay, Via noisy le sec ?
18 décembre 2007, 08:34 • par transiluvien  
bonjour a tous . JE voudrais comprendre pourquoi la ligne Bondy-Aulnay a l’epoque elle n’allais plus a gare de l’est ? et si a l’heure actuelle il est prvevue un prolongement a noisy le sec ? merci pour toute reponsses bien cordialment.

Ca avance !
21 juin 2006, 09:08 • par Atmos93  

Des essais "en vrai" ont eu lieu cette semaine et la semaine dernière (juin 2006).

Les machines qui servent à déverser les cailloux et à caler les rails sont de nouveau en action.

Quelqu’un peut il me dire s’il faut de nouveau caler les rails après des essais, ou si c’est seulement pour compléter le ballast après des essais concluants ?


Pourquoi un tram-TRAIN ?
22 novembre 2006, 22:09 • par SDX  
Quelle raison, autre qu’un effet de défense de territoire pour la SNCF, a conduit à choisir des rames bi-courant et au standard "train", bien évidemment plus chères que de simples tramways 750V, alors qu’aucun prolongement vers Noisy, Pantin et Paris n’est étudié, ni même envisagé ?

Pourquoi un tram-TRAIN ?
22 novembre 2006, 22:23 • par Christobal  

Un prolongement vers Noisy est me semble-t-il dans les cartons, ce qui obligera les rames a passer en domaine SNCF.

Par ailleurs, pour rejoindre leur lieu de remisage, elle doivent passer en domaine SNCF...

Et puis pour une fois qu’on anticipe un peu sur des futurs possibles, on ne va pas s’en plaindre !

Bouts de ficelle
4 mai 2006, 16:49 • par Atmos93  

Pour ceux qui suivent les travaux en gare de Bondy, avez-vous remarqué qu’une partie du souterrain (côté parc de stationnement) a été d’abord creusée pour finalement être rebouchée ?

Je soupçonne qu’il aurait fallu "maçonner" le passage et installer (et donc, payer) un ascenseur supplémentaire.

Comme les installations sont prévues pour être utilisées par les fauteuils roulants, on leur a installé deux pentes sur le quai, l’entrée et la sortie se feront en traversant les rails.

Bien dommage, tout ça.


Bouts de ficelle
22 novembre 2006, 22:26 • par Christobal  

D’un autre côté, vu le taux de disponibilité des ascenceurs, la solution d’un passage "à niveau" est certainement plus pratique... Les UFR auront au moins la garantie de pouvoir entrer et sortir de la gare sans s’inquiéter du fonctionnement ou non des ascenceurs !

D’autant que ce passage se fait au-delà de l’arrêt des rames, donc en sécurité !

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 avril 2006, 08:51 • par 15063  
Phasage des travaux

Il est tout à fait juste de dire que les travaux pouvaient être phasés et un qu’un service Bondy-Gargan pouvait être assuré en 2004. Il était possible d’assurer en pointe et en soirée du lu-ve un service au 1/4 h avec 2 RIB à traction diésel en navette. Le sa-di, service normal. Mais il aurait fallu équiper 3 RIB de l’EAS, frais énormes ! Cela n’aurait pas interdit les travaux du quai 1 à Bondy et la démolition du souterrain + quai 2 à Gargan puisque une voie suffisait pour chaque terminus.

Lors des travaux de modernisation du tram lillois, on s’est interdit la fermeture à long terme de la ligne. On s’est limité à la période d’été. Cela fut une vraie galère d’ingénieur avec un gros couac final dû au matériel roulant. Mais les difficultés sont formatrices. Pour la ligne des Coquetiers, les usagers sont passés derrière les exigences de la SNCF et de certains politiciens locaux qui voulaient se débarasser de la ligne !

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, 14:51 • par 15063  

La ligne des Coquetiers faisait partie des curiosités ferroviaires de l’Ile de France, à laquelle il fallait rajouter : * La ligne du Petit Morin (Esbly-Crécy la Chapelle) * La ligne des Docks (St Ouen-Ermont) * La ligne d’Auteuil (Pt Cardinet-Auteuil) * La ligne des Moulineaux (Puteaux-Issy Plaine)

L’"inévitable" modernisation n’a a laissé que la ligne de Crécy dont je m’étonne même qu’elle ne soit pas visée par le fameux "tram-train"


Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, 18:55 • par thomas 6100  

La ligne St-Ouen Garibaldi/Ermont devait être la plus pitoresque (électro-sémaphore Lartigue encore en 1987 !).

Il reste encore Paris/Provins, PSL/Gisors et j’en passe pour se consoler...


Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, 21:10 • par Musicien77  
Pas assez de monde sur Esbly-Crécy à mon avis ;-)

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, 22:11 • par thomas 6100  
Non, sans doute le plan de voie (faut rebrousser à Esbly)...

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 avril 2006, 14:42 • par 15063  
Bondy-Gargan fut ma ligne pendant 20 ans... Le charme provincial, je l’ai connu quand j’étais gamin, vers 1975. Gargan avait une gare immense et poussiéreuse où le temps s’était figé à sa construction, 1912. Pour aller vers Aulnay, il fallait prendre un train diésel, matériel vert d’avant guerre. J’ai même aperçu un autorail "Picasso" sur cette relation. Il y avait des trains longs venant de Paris par Bondy qui faisaient terminus Gargan, matin, midi et soir. Le reste du temps, une rame inox faisait la navette avec Bondy toutes les 1/2 heures. Changement de train, ponctuel, pour Paris... A cette époque, les gares de Pavillons et Les Coquetiers étaient ouvertes jusqu’à 20h. Par contre, Allée de la Tour, peu fréquentée, fermait à certaines heures. Les choses ont commençé à changer en 1977 avec l’électrification d’Aulnay et la reconstruction (moche !) de Gargan. Les fréquences ont augmenté, mais plus de train direct Paris à midi... De moins en moins de rames vertes, que de l’inox en temps normal et des 2 niveaux les jours de grève. En décembre 86, la ligne est "morte" 10 jours. Toute sale et rouillée. On a pris conscience qu’elle était mortelle. Vers 90, en même temps qu’un salutaire coup de peinture, on annonçait que la ligne ne survivrait pas au RER, 97 à l’époque. Elle a perdu ses trains directs et ses voyageurs en 93 (10000 / j !) Gargan a survécu jusqu’en 2003, perdant entre temps sa vitesse, ses trains longs, ses fréquences. Triste agonie.

Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
16 février 2006, 10:14  

Bonjour !

Quelqu’un pourrait-il nous renseigner sur l’avancée des travaux, la ligne étant censée rouvrir en fin d’année 2006 ?

Merci !


Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
15 août 2006, 22:44  
Salut, je ne saurais pas trop répondre au sujet des travaux,à part que ça avance plutôt bien. Ce que je sais de source sûre, c’est que l’ouverture de la ligne est prévue pour le 26 octobre 2006.Cool...

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
9 avril 2005, 18:47 • par un ex-usager mécontent  
9 Avril 2005. Qu’en est-il de l’avancement des travaux sur la Ligne des Coquetiers ? Pas mal de retard je pense... Rien encore du cote du viaduc de la RN3 qui devait etre commencé au plus tard fin Fevrier . Tout juste quelques demmontages à gauche,à droite mais rien de continu . A ce rythme là l’ouverture de la ligne aura peut-etre lieu en 2008-2009 , si ouverture il y a un jour . J’ai l’impression qu’encore une fois des travaux ont été lancés sans pouvoir etre sur de leur achevement . Que va-t-il se passer en 2006 lorsque le contrat avec la STIF (les bus de remplacement) arrivera à échéance ? J espère une réponse et non pas encore des bla-bla de politiques.

Bla-bla d’ex-usagers mécontents
9 avril 2005, 19:43 • par Jeff :o)  

Que va-t-il se passer en 2006 lorsque le contrat avec la STIF (les bus de remplacement) arrivera à échéance ?

En tout cas, on peut être rassuré sur le sort des ragots et de la désinformation en tout genre ; elle, au moins, restera perpétuellement en service. Le marché passé pour les bus de remplacement (avec CIF) n’a rien à voir avec le contrat STIF-SNCF, d’une part ; d’autre part, cessons une fois pour toutes de colporter des rumeurs catastrophistes qui ne riment à rien. Les travaux s’achèveront sans doute en retard (si on reprend l’échéance fixée dans le schéma de principe - mi-2005 - c’est même certain), mais ils n’ont aucune raison de s’arrêter maintenant, pas plus qu’il y a un an ni dans six mois (on ne gaspille pas quelques dizaines de M€ pour s’arrêter au milieu du projet. Je vous rappelle que le matériel roulant non seulement est commandé, mais va commencer à être livré dans quelques mois), et il n’y a aucune raison que le service routier de substitution s’arrête en 2006, ni en juillet 2005, ni à Pâques, ni à la Trinité. Les travaux du T2 ont eu, en leur temps, 18 mois de retard grâce au concours mémorable du maire de Puteaux, ils ont malgré tout été menés à terme, et les bus RATP de remplacement ont circulé le temps nécessaire.

Comme « réponse sans bla-bla », ça vous convient ?


> Bla-bla d’ex-usagers mécontents
9 avril 2005, 20:35 • par Didier G.  
Je peux même préciser que la rame de pré-série Avanto est actuellement en essais dynamiques sur l’anneau d’essai de Siemens (en Allemagne) depuis quelques semaines ... on y teste tout et à peu prêt n’importe quoi... sous 750 V et sous 25 kV (enfin de 500 à 1000 et de 16 à 29 kV) ...

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
10 avril 2005, 09:31  

Que va-t-il se passer en 2006 lorsque le contrat avec la STIF (les bus de remplacement) arrivera à échéance ?

Et bien comme c’est déjà le cas, les usagers se reportent sur les autres lignes de bus, donc ça ne chagerait pas grand chose à la situation actuelle. Depuis le début des travaux (pardon je voulais dire l’arrêt de la ligne des coquetiers) certaines lignes de bus sont prises d’assaut, a tel point que dans la 613 (c’est vrai c’est une ligne Connex donc ça n’arrange pas les choses) le matin je n’ai pas eu accés à autres choses depuis 1 an qu’au marche-pied et encore quand le bus veut bien s’arrêter(tellement il est plein).

Au STIF on espère fin 2006 pour la mise en service.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
3 décembre 2004, 13:08  
Quelqu’un peut-i me fournir des precisions sur l’emplacement de la future gare la Remise a jorelle (cote sud ou nord, dedoublement de la voie ...)

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
26 novembre 2004, 21:36 • par baro  

Bonsoir,

Il semblerait que la SNCF ait profité de la conversion de la ligne Aulnay-Bondy pour envoyer sur le réseau Nord des RIB supplémentaires préalablement rénovées. En effet, circulent depuis peu sur la ligne Paris-Valmondois deux RIB du réseau Est(les RIB du réseau Nord dépendent normalement du dépôt des Joncherolles). Ces deux RIB ont conservé à l’intérieur le plan du réseau Est au-dessus des portes, et à l’extérieur le cartouche portant le nom du dépôt titulaire de ces rames (en l’occurence le dépôt de Noisy-le-Sec). Autre indice qui ne trompe pas : alors que sur le réseau Nord, les RIB et VB2N partent de Paris avec la locomotive en tête et reviennent à Paris avec la locomotive en queue, les deux RIB "importées" du réseau Est sont "inversées" par rapport à celles affectées d’origine au réseau Nord (La locomotive est "en pousse" au départ de Paris). Cette inversion du sens des rames tractées sur le réseau Nord concerne aussi 2 rames VB2N, ce qui laisse à penser que celles-ci ont également été importées d’un autre réseau.

Une fois de plus, la SNCF fait du réseau Nord la "poubelle du réseau Transilien" en y envoyant comme cela s’est déja produit par le passé le rébut des autres réseaux : le réseau Nord a ainsi déja récupéré les Z20500 hybrides (RER C) et plusieurs rames RIB et VB2N en provenance soit du réseau Saint-Lazare, soit du réseau Montparnasse.

Par ailleurs, j’ai vu hier sur la ligne Paris-Valmondois une Z20900 dans laquelle on avait remplacé le plan du réseau Nord par celui de la ligne D, ce qui signifierait que la SNCF s’apprête à faire circuler une partie des Z20900 du réseau Nord sur la ligne D du RER, alors que celles-ci ne sont pas assez nombreuses (Rappelons que les usagers des lignes Paris-Valmondois, Paris-Pontoise, et Paris-Monsoult attendent toujours que les éléments Z20900 encore en circulation sur la ligne C du RER soient mutés sur le réseau Nord).

Cordialement,


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
26 novembre 2004, 22:35 • par thomas 6100  

On a bien de la chance pour les RIB : on a encore des trains avec ASCT à la fermeture des portes pour longtemps sur la banlieue ouest de PNO (car pour l’instant toutes les RIB sont encore avec ASCT sur PNO, en dépit de l’EAS qui seraient sur ces rames) ! Pour les VB2N, en effet, il y en a de plus en plus, "rénovées" malheureusement...J’avais jamais pensé pourquoi certaines RIB/RIO et VB2N étaient en pousse dans le sens impair comme sur St-Lazare !

Dans les rames hybrides le chauffage n’est pas terrible, quant aux sièges, ça se passe de commentaire...Mais la voiture "VB2N", en revanche, est confortable.

Pour les Z20900, beaucoup ont encore le plan du RER C.

Enfin, le réseau nord, pour l’amateur de train, a la chance d’avoir du matériel roulant très différent les uns des autres...C’est chaque fois un petit suspens avant de savoir quel matériel va assurer le train ! L’essentiel est que l’on garde nos Z6100, surtout sur le 22H17 (3 caisses en US ; l’idéal à cette heure là !).

Cordialement.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
27 novembre 2004, 12:13 • par fox  

Il semblerait que la SNCF ait profité de la conversion de la ligne Aulnay-Bondy pour envoyer sur le réseau Nord des RIB supplémentaires préalablement rénovées. En effet, circulent depuis peu sur la ligne Paris-Valmondois deux RIB du réseau Est(les RIB du réseau Nord dépendent normalement du dépôt des Joncherolles). Ces deux RIB ont conservé à l’intérieur le plan du réseau Est au-dessus des portes, et à l’extérieur le cartouche portant le nom du dépôt titulaire de ces rames (en l’occurence le dépôt de Noisy-le-Sec). Autre indice qui ne trompe pas : alors que sur le réseau Nord, les RIB et VB2N partent de Paris avec la locomotive en tête et reviennent à Paris avec la locomotive en queue, les deux RIB "importées" du réseau Est sont "inversées" par rapport à celles affectées d’origine au réseau Nord (La locomotive est "en pousse" au départ de Paris). Cette inversion du sens des rames tractées sur le réseau Nord concerne aussi 2 rames VB2N, ce qui laisse à penser que celles-ci ont également été importées d’un autre réseau.

Et à mon avis,ça ne va pas s’arrêter là, à partir de juin 2005,les RIB ce Coulommiers seront remplacées par des Z20500 4 caisses et elles vont certainement aller elles-aussi sur le réseaux Nord.Un élément va arriver le 1er décembre 2004 sans EAS.

Je pense peut-être savoir quelle stratégie ils vont faire,la SNCF va muter les Z20500 4 caisses du réseau Paris-Nord contre les RIB du réseau Paris-Est.

Cette inversion du sens des rames tractées sur le réseau Nord concerne aussi 2 rames VB2N, ce qui laisse à penser que celles-ci ont également été importées d’un autre réseau.

Ces 2 VB 2N en question viennent certainement du réseau Paris-Est,après que EOLE ait été prolongé à Tournan.

Une fois de plus, la SNCF fait du réseau Nord la "poubelle du réseau Transilien" en y envoyant comme cela s’est déja produit par le passé le rébut des autres réseaux : le réseau Nord a ainsi déja récupéré les Z20500 hybrides (RER C) et plusieurs rames RIB et VB2N en provenance soit du réseau Saint-Lazare, soit du réseau Montparnasse.

ça,tu peux le dire,ils devraient plutôt muter les Z20900 de la ligne C sur le réseau Nord contre les Z20500 4 caisses hybrides.

Par ailleurs, j’ai vu hier sur la ligne Paris-Valmondois une Z20900 dans laquelle on avait remplacé le plan du réseau Nord par celui de la ligne D, ce qui signifierait que la SNCF s’apprête à faire circuler une partie des Z20900 du réseau Nord sur la ligne D du RER, alors que celles-ci ne sont pas assez nombreuses

Tien,quand Mx parle d’affecter les Z20900 sur la ligne D,voilà que la SNCF a l’intension de le faire,aurions-nous un voyant qui lit l’avenir ?

Je trouve cependant invraisemblable d’affecter les Z20900 sur la ligne D,alors qu’elles ne sont qu’à 4 caisses contre 5 caisses pour les Z20500 de cette ligne.

Il faudrait au moins un soixantaine d’éléments pour remplacer toutes les Z5300 de la ligne D,ce qui n’est pas le cas,qu’est ce que la SNCF manigance encore ?

(Rappelons que les usagers des lignes Paris-Valmondois, Paris-Pontoise, et Paris-Monsoult attendent toujours que les éléments Z20900 encore en circulation sur la ligne C du RER soient mutés sur le réseau Nord).

Baro,je comprends tes degoûts,mais par quel autre matériel vont être remplacées les Z20900.Circule affirme que 20 éléments Z20900 resteront sur la ligne C.

Tu as dit dans tes messages précédents que les Z20900 devaient profiter à tous le monde et pas qu’à la ligne c.,mais si tous les éléments Z20900 sont mutés sur le réseau Nord,ils ne profiteront qu’aux usagers du réseau Nord,non ?

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
26 novembre 2004, 19:37 • par AM  
Bonsoir.Nous sommes déja le 26 Novembre 2004 et ou en sont les travaux sur la ligne des Coquetiers ? Pas beaucoup d’avancée depuis le depart fulgurant de Juin-Juillet !!!!Mis à part le renouvellement des voies entre Bondy et Gargan et le début de creusement du passage souterrain a Bondy, pas grand-chose !!! Les delais seront ils respctés ? A ce rythme là, cela m’etonnerai. Si quelqu’un pouvais nous tenir un peu au courant (la STIF par exemple) Merci d’avance.

> Pas de panique !
27 novembre 2004, 15:11 • par Nico  

Ne paniquons pas, il reste 18 mois pour terminer les travaux. En fait dans 15 mois ils devraient être terminés.

Il est normal qu’il ne se passe pas grand chose, puisque comme vous le dites, ce sont les travaux de génie civil qui sont en cours : il s’agit de travaux longs (10 mois pour le souterrain de Bondy commencé il y a un mois, un an pour le viaduc de Gargan dont les travaux devraient démarrer en janvier). tant que ces ouvrages ne seront pas réalisés, il est inutile voire impossible d’avancer ailleurs (pose de voie...).

Notons que le passage souterrain de gargan a été bouché durant la première quinzaine de novembre.

Au printemps (selon les avis de marché SNCF) les travaux de génie civil des quais devraient démarrer, de même que la pose des appareils de voie.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
19 juillet 2004, 15:31 • par Atmos93  

Bonjour, j’habite Bondy depuis 1955 et je travaille au Vésinet depuis 1977. J’ai encore souvenir de prendre un train du soir qui partait de Paris-Est en direction d’Aulnay (avec arrêt à Pantin, alors que les trains pour Chelles étaient directs Noisy). Je trouve abusif de parler de ’prolongement’ de la ligne vers Noisy. La SNCF pourrait parler de ’rétablir’ la liaison Paris-Est _ Aulnay. (ne rêvons pas). Ceci étant, en cette mi-juillet 2004, les rails et les traverses sont changés au-delà de Bondy vers Noisy pour aboutir aux aiguillages qu’emprunte EOLE.

En ce qui concerne la vétusté du matériel, tout est relatif. Quand nous avons vu arriver sur le réseau Est les rames en inox, elles nous ont changé des anciennes voitures de 3ème classe (oui !), hautes sur pattes (trois marches à gravir), vert foncé et donc surchauffées en juillet-août, sièges en bois plus dur que du béton, portant des plaques de construction des années 30. Ceci n’était pas dans les années 50 ! Ces rames inox venaient du réseau Nord, comme en attestaient les itinéraires (au-dessus des portes) qui n’avaient pas été changés.

Les trains de la ligne A vers Saint-Germain ne sont pas non plus d’une modernité extrême. Ce sont les mêmes depuis que la RATP a repris à la SNCF l’exploitation de cette ligne (paragraphe hors-sujet).

N’étant qu’usager des transports, je laisserai le soin aux spécialistes de placer les termes techniques corrects là où il faut, je ne les possède pas tous.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
19 juillet 2004, 17:36 • par Klops  

J’ai encore souvenir de prendre un train du soir qui partait de Paris-Est en direction d’Aulnay (avec arrêt à Pantin, alors que les trains pour Chelles étaient directs Noisy). Je trouve abusif de parler de ’prolongement’ de la ligne vers Noisy. La SNCF pourrait parler de ’rétablir’ la liaison Paris-Est _ Aulnay. (ne rêvons pas).

Les trains vers Chelles sont toujours directs Noisy. La liaison Paris Est - Aulnay a été supprimée car elle ne pouvait rivaliser avec une très bonne desserte du RER B. C’est finalement le RER E qui a tué cette desserte en la limitant à Bondy (ce qui est une bonne chose car les trains ne se concentrent que sur la partie la plus importante c’est à dire Bondy - Gargan avec des trains prolongés à Aulnay.)

Les trains de la ligne A vers Saint-Germain ne sont pas non plus d’une modernité extrême.

Les MS61 (et oui c’est leur nom !) ont été mis en service entre 1967 et 1980 donc commencent à dater. C’est évidemment absurde de voir la RATP rénover une deuxième fois ce matériel pour le faire durer jusqu’en 2020. (Je sens que certains vont me critiquer à propos de mon opinion sur la politique RATP en ce qui concerne les MS61 n’est-ce pas Cramos ?!). Cependant les MS61 sont bien plus performants que les RIB (Rames Inox Banlieue) vu qu’elles n’ont pas besoin de locomotive en tête ou en queue et que le matériel est lui même "moteur" (ça s’appelle une automotrice) tout comme les matériels modernes (cf matériels à 2 niveaux des RER C, D et E).

Cordialement


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
20 juillet 2004, 12:17 • par Atmos93  

Les trains vers Chelles sont toujours directs Noisy.

Oui, pardon, je voulais dire que de Magenta ou de Haussmann-Saint-Lazare, on n’a plus le choix entre omnibus ’vide’ ou direct Noisy ’chargé’ pour aller vers Bondy. Heureusement, il y a maintenant deux niveaux.

C’est finalement le RER E qui a tué cette desserte en la limitant à Bondy (ce qui est une bonne chose)

Ben ... peut-être pas pour les usagers de Pavillons ou Gargan obligés de descendre à Bondy (vous appelez ça un transfert de charge, non ?), surtout s’ils ne veulent aller qu’à Noisy.

C’est évidemment absurde de voir la RATP rénover une deuxième fois ce matériel pour le faire durer jusqu’en 2020 (les MS61)

Pour l’usager, tant que ça roule pour un coût raisonnable (c à d que le constructeur ne vous dit pas "ah mon pôv monsieur, on trouve plus les pièces"), qu’on s’intercale bien avec la SNCF à Nanterre (hum), la RATP peut les repeindre en bleu-blanc-rouge si ça lui fait plaisir, d’autant que vous avez raison, ces rames sont plus performantes que les RIB. On n’est pas au salon de l’auto, on ne cherche pas à avoir le dernier modèle.

matériels à 2 niveaux des RER C, D et E

Il y en a aussi sur la ligne A, mais pas pour Saint-Germain. Faudrait peut-être discuter de ça ailleurs que sur l’espace du tram-train.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
28 juillet 2005, 15:58 • par Poups  
Oui c’est bien beau tout ça mais les grands perdants dans l’affaire se sont les usagers des gares entre Chelles et Meaux. L’arrivée d’Eole à été un plus pour la proche banlieue mais synonyme pour nous de galère. moins de trains (environ 25% de -, matériel inadapté et inconfortable, asseyez vous au 1er près de la fenêtre et vous comprendrez. Avec les horaires d’été et les trains déjà supprimés avant les vacances on en arrive à des absurdités du style 45 mn entre deux trains à partir de 8 h00. Bref on est quasiment en "service minimum" permanent lol !! Et comme si cela ne suffisait pas, nous voila avec le TGV Est avec les travaux des gares de Vaires et de Chelles. La aussi, ceux qui conçoivent les gares ne doivent pas prendre le train souvent, surtout s’il pleut. Les marquises sont enlevées et remplacées par de petits abris. Par contre les panneaux publicitaires sont rapidements mis en place. Bon allez j’arrete mon coup de gueule. Mais ça fait du bien !

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
28 juillet 2005, 16:55 • par zizou650  

Bonjour,

C est vrai que l arrivée d EOLE rend service pour la proche banlieue mettant les quartiers de Saint-Lazare à moins d une demi-heure ... mais dommage que cela ne s arrete qu a là !

Une evidence qui me paraissait logique aurait été de prolonger le RER E à Meaux ... avec un RER direct Chelles-Meaux qui aurait permis de rejoindre MAgenta en 15 minutes à partir du 77.

Dommage car pour moi j trouve pas très logique le terminus en Chelles-Gournay.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
10 juin 2004, 11:38 • par Ludovic  

C’est parti !!!!

Les travaux sont enfins commencés !!!OUF il etait temps, et tout a commence par la gare de pavillons sous bois. Depuis Mardi 2 juin la gare a subi des transformations.Les quais rasés, la marquise enlevée (dommage) et le passage a niveau qui a ete enlevé debut mai, et aujourd’hui La gare Allee de la tour est à son tour en cours de destruction !!!

Amateur de chemin de fer venez chercher des souvenirs !!!!

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 février 2004, 14:55 • par Kito  

à l’attention de Jef : Merci pour l’article : pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin.

A quand un article sur le projet du tram-train ?

Je suis curieux de savoir ce qui est prévu pour réutiliser les différentes emprises existantes et je n’ai pas trouvé de sources d’informations sur le sujet.

Le projet est-il présenté quelque part sur un site ou in-situ dans une gare ou autres ?

A titre d’info, RFF vient de passer une annonce pour des travaux de sciage des anciens quais (sncf.com, rubrique fournisseurs).

Bondy-Aulnay... Snif !
1er février 2004, 00:51 • par Cramos  

Snif, Je me suis fait avoir ce 14 décembre 2003 : j’ai appris trop tard que la ligne des coquetiers Aulnay – Bondy allait être fermée ce jour pour laisser place aux travaux du Tram-train... Je savais que cela devait fermer mais j’ai été surpris (comme tout le monde, en lisant ce forum), de la précocité de la chose...

Snif, Je voulais faire cette ligne un jour de semaine, le soir (je travaille avec des horaires de bureaux) d’un moi d’été où il fait encore jour à 18h et où il y a un train par quart d’heure. Mai 2004, peu de temps avant la fermeture estimée aurait été un bon moment...

Snif, Je suis visiblement le seul à la regretter : l’ayant parcouru rapidement un ou 2 week-end l’année dernière, je me suis senti sur une de ces lignes campagnardes françaises (et montagnardes, vue la vitesse limite praticable, à la mode des lignes jurassiennes via St-Claude) à 15 km de Paris, capitale de la France ! Lignes avec ses PANG charentais, ses abris de quai à peine digne d’un abri TER angevin, son système d’information en temps réel breton (autrement dit aucun, si certains pouvaient imaginer qu’infogare est présent à Questembert), son matériel inox, là en l’occurrence, bien francilien, ses engins de traction dansant comme sur les voies de Lorraine...

Snif, Mais ce que je regrette le plus, c’est de n’avoir pas observé plus souvent une scène digne d’une antenne SNCF (mais c’est le cas me direz vous). Ligne secondaire, montagnarde ou vendéenne, ou comme à l’Escarène, sur Nice – Breil, peut-être la convivialité en moins, scène de croisement de deux trains, comme sur une voie unique avec son chef de service (avec sifflet et guidon, comme sur n’importe quelle ligne de province !!!), son arrêt "technique" de 3 minutes (à 10 minutes et 15 km de Paris...) et son PN à barrières de type PN gardé qui résista donc plus longtemps que les 2 PN de Langeais.

Snif, Cette ligne avait un vrai charme provincial, accessible avec une "bête" carte orange, en correspondance avec deux radiales SNCF. J’ai même pas envie d’aller prendre les bus de substitutions ou de faire la ligne à pied. Cela me ferait mal au cœur. J’ai le blues comme une fermeture de ligne...

J’ai l’impression d’être le seul à la regretter. Mais en quittant ma station Michel Bizot, je me dis qu’une ligne desservie par les seuls X 2800 (donc une ligne provinciale, à voie unique, avec son chef de service, ses 3 trains quotidiens, etc...) ne me plairais pas pour mes déplacement impératifs quotidiens... Utilisateurs et amateurs de chemins de fer... Nous n’avons pas la même appréciation...


> Bondy-Aulnay... Snif !
1er février 2004, 02:03 • par Lechat78  

Bonsoir,

Je suis ému en lisant votre message qui évoque ces lignes, et gares de province qui semble être d’une autre époque. J’aime l’univers ferroviaire, aussi bien du présent que du passé. J’aime me rendre sur des lignes fermées au trafic voyageur, et y voir tous les vestiges d’une époque ou elle était encore en service. Les voyages organisés sur la petite ceinture sont fascinants, on se croirait au début des années 1900 !

Près de chez moi il y a la ligne Bueil-La croix st Lefroy qui a été reprise par un chemin de fer touristique entre Breuillpont et Cocherel. La aussi c’est fascinant.

Aussi je voulais vous dire que je compati dans votre tristesse, et je vous comprend tout à fait.

Cordialement,

Lechat78

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
22 décembre 2003, 07:52  
Responsable mais pas coupable ! cette formule déjà usé vient de trouver ici une nouvelle jeunesse. Que l’usager de Bondy à Aulnay soit déja le transporté en commun le plus mal servi d’ile de france depuis longtemps n’est pas suffisant. Aujourd’hui on fait fi de la continuité du service public. Les conditions de remplacement de la ligne de train par les bus sont incroyables. Les passagers attendent dans le froid bientôt la neige sans abri, comment faire autrement disent les responsables du chantier. Mais c’est à eux d’apporter la réponse. Les horaires sont calés sur les anciens horaires des trains : pourquoi ne pas les avoir calés sur les futurs espérés horaires du tram. Pourquoi l’usager doit-il toujours faire l’effort en premier ? Les premiers jours les services de car étaient insuffisants en nombre les jours suivants ce sont les usagers qui commencent à manquer à l’appel... Quel avenir pour le tram si la désaffection du public se confirme ? Ils reviendront affirment les responsables du projet dès la mise en service du tram... On veut l’espérer ! La question du prix des billets pour les voyages occasionnels n’est pas traitée ! Là encore c’est l’usager qui doit faire l’effort prendre dans le car le billet pour Aulnay et se repayer la queue à Aulnay pour reprendre son billet vers Paris car les machines automatiques sont en dehors des quais. Si on arrive juste pour la correspondance ne compter pas prendre le train il faut à risque d’être controler prendre le temps . La durée du transport s’en trouve singulièrement augmentée. Si la réalisation d’un tram est largement souhaitée par les usagers on peut douter que la manière de faire soit plébiscitée.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
22 décembre 2003, 09:31 • par Jeff :o)  

Bonjour,

Les passagers attendent dans le froid bientôt la neige sans abri, comment faire autrement disent les responsables du chantier

Si vous faites allusion à ma question précédente, je me sens obligé de préciser que je ne suis pas responsable du chantier, même de très loin. Il me semble pourtant l’avoir clairement écrit dans deux autres interventions sur ce même forum, dont je regrette que vous ne les ayez visiblement que survolé.

Aujourd’hui on fait fi de la continuité du service public

Je dirais exactement le contraire, puisqu’un service de bus a été mis en place pendant la durée du chantier ! L’interruption du service public aurait été la fermeture pure et simple de la ligne, sans rien à la place.

pourquoi ne pas les avoir calés sur les futurs espérés horaires du tram

Parce que le sevice de bus est infiniment moins attractif que celui du futur tram, vous le dites vous-même, donc sa fréquentation (que je vois « d’assez près ») ne justifie pas des cadences aux 6 minutes de bout en bout aux heures creuses, par exemple.

Les premiers jours les services de car étaient insuffisants en nombre les jours suivants ce sont les usagers qui commencent à manquer à l’appel

Ça s’appelle les « vacances scolaires », je crois.

La question du prix des billets pour les voyages occasionnels n’est pas traitée

Les distributeurs sont toujours en service. Ce ne sera certainement pas éternel, je vous l’accorde, mais pour l’instant rien n’a changé de ce côté-là.

Si la réalisation d’un tram est largement souhaitée par les usagers on peut douter que la manière de faire soit plébiscitée.

Ça, d’accord. En même temps, je ne connais pas beaucoup de chantiers qui n’aient pas fait grincer des dents pendant la durée des travaux...


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
22 décembre 2003, 10:50 • par Hugues  

« Si la réalisation d’un tram est largement souhaitée par les usagers on peut douter que la manière de faire soit plébiscitée.

Ça, d’accord. En même temps, je ne connais pas beaucoup de chantiers qui n’aient pas fait grincer des dents pendant la durée des travaux... »

C’est clair : il suffit de se remémorer les critiques des commerçants (en particulier) à Bordeaux durant les travaux du tram... Ceci dit, je suis persuadé que les riverains seront les 1ers bénéficiaires des retombées dudit tramway.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
24 décembre 2003, 17:14 • par Nico  

On a tout de même l’impression que rien n’a été fait pour minimiser la gêne : les usagers peuvent tolérer une gêne de quelques mois, voire un an, mais 2 ans 1/2, cela s’apparente pour beaucoup à une fermeture définitive. D’autant que les travaux ne commenceront qu’à l’été 2004, et qu’en conséquence la ligne aurait pu être fermée en juin 2004 au changement d’horaires.

Les élections régionales rendent de plus incertain le tram-train : l’état se désengageant, il n’est pas certain que les élus régionaux souhaitent investir de l’argent dans une misérable ligne secondaire de banlieue, d’autres projets phare comme TMS absorbant une bonne partie des budgets.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 janvier 2004, 12:35  
Monsieur, je ne sais pas qui vous ètes mais permmettez moi de vous répondre très simplement. Je paye un titre de transport qui me donne droit à un service. Ce service n’est jamais assuré dans les règles. Pas plus maintenant qu’avant la fermeture de la ligne d’ailleurs. J’ai réglé le problème en me rendant à la gare d’aulnay en voiture tous les jours. Bravo, c’est très écologique citoyen et tout et tout. Mais cela vaut mieux, j’aurais fini par devenir méchant avec les agents sncf. C’est proprement scandaleux. La sncf, du fait de son monopole est la seule entreprise en France à traiter aussi mal sa clientèle. Vous allez aussi certainement réussir à m’expliquer pour quoi la ligne est arrétéé alors que les travaux ne commencerons que dans 4 mois, si ils commencent...

Rapport qualité-prix
5 janvier 2004, 22:56 • par Jeff :o)  

Bonsoir,

Monsieur, je ne sais pas qui vous ètes

Mon nom n’apporterait pas grand chose, et il est de toute façon facile à trouver si vous en avez besoin ; sur Bondy - Aulnay, je fais partie jusqu’au 25 janvier 2004 des agents d’accompagnement à bord des bus.

Je peux même transmettre les horaires de « mes » bus par e-mail à quiconque est intéressé (et aura l’audace de ne pas poster anonymemement...), pour poursuivre l’échange de vive-voix et sur le terrain.

Je paye un titre de transport qui me donne droit à un service. Ce service n’est jamais assuré dans les règles. Pas plus maintenant qu’avant la fermeture de la ligne d’ailleurs.

Il y a plein de gens bien qui paient leur titre de transport, figurez-vous. Et qui espèrent bien recevoir en retour le meilleur service possible. Un des problèmes est que le transporteur (la SNCF, en l’occurrence) n’est pas toujours la seule partie prenante. Le service peut être mal assuré du fait d’éléments extérieurs — ici, il y a en particulier un problème dans les séquences de feux tricolores, particulièrement à hauteur des PN 2, 5 et 11, que la DDE n’a toujours pas réglé, et qui compte pour beaucoup dans l’irrégularité de la ligne.

La SNCF n’est pas pour autant à exonérer de toute responsabilité ; il est clair que la ligne Bondy - Aulnay a depuis longtemps été traitée plutôt comme ligne de « seconde zone », ce qui est devenu plus criant et plus problématique au fur et à mesure que le service s’améliorait sur les radiales en correspondance (RER B, puis arrivée du RER E).

Maintenant, dans la mesure où la conversion en tram est engagée, il me paraîtrait sain de ne pas délibérément charger la barque. Dire : « le service de bus actuel n’est pas à la hauteur », d’accord (mais il faudrait peut-être revalider la constatation avec les horaires réaménagés entrés en vigueur aujourd’hui !), dire : « ça fait vingt ans que le service est lamentable sur cette ligne », ça n’avance plus à rien (d’abord parce que ce genre de réclamation était à faire avant, ensuite parce qu’on s’en doute, et que c’est même précisément pour cette raison que le projet de tramway est né).

J’ai réglé le problème en me rendant à la gare d’aulnay en voiture tous les jours.

Grand bien vous fasse. Réessayez quand même de prendre le bus un de ces quatre matins, à tout hasard, maintenant que les horaires ont été aménagés.

Mais cela vaut mieux, j’aurais fini par devenir méchant avec les agents sncf.

C’est gentil pour eux, qui font tous de leur mieux malgré les conditions parfois extrêmement difficiles. En ce qui me concerne, je ne vous cache pas qu’un client de plus ou de moins qui passe ses nerfs sur moi, les jours où je reste 8h15 debout sans interruption (ni pour boire, ni pour manger, ni pour éliminer) parce que l’intérêt de mes voyageurs passe d’abord, ça finit par ne plus tellement m’émouvoir...

La sncf, du fait de son monopole est la seule entreprise en France à traiter aussi mal sa clientèle.

Il va falloir un peu plus que cette simple affirmation pour m’en convaincre. Tout le monde trouvera facilement des exemples de service déplorable de la part d’entreprises autres que la SNCF, publiques ou privées, bénéficiant de monopoles ou pas. Wanadoo, par exemple, est assez célèbre de ce côté-là...

Vous allez aussi certainement réussir à m’expliquer pour quoi la ligne est arrétéé alors que les travaux ne commencerons que dans 4 mois

Je l’ai déjà expliqué ici. Il s’agit en particulier de récupérer les agents, et de ne pas se trouver à court de matériel roulant (sachant que les rames sans maintien de fermeture des portes ne sont plus autorisées à circuler depuis le 1er janvier 2004). Par contre, rien ne me permet d’affirmer pour l’instant que les travaux ne commenceront que dans 4 mois (je suis même plutôt d’un avis contraire, ayant croisé aujourd’hui le chef de projet tram-train sur le terrain, qui avait l’air fort affairé du côté des Coquetiers et du PN 1).

si ils commencent

Qu’est-ce qui vous permet de penser le contraire, à l’heure actuelle ? On n’amuse pas la galerie (et la Région ou le STIF) avec des avant-projets, des subventions, des services de substitution (dont on améliore les horaires dès la 3ème semaine) et des commandes de matériel roulant, si c’est pour ne pas faire aboutir l’ensemble.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 10:49 • par bb17000  
a
Bonjour monsieur etant conducteur de trains et habitant a pavillons sous bois je me permet de vous expliquer quelque choses... La sncf depuis 1996 est en sous traitance pour la stif donc c’est plus nous qui ont le monopole des lignes !!! Pour le materiel utilisé c’est encore la Stif qui decide car beaucoup de fois la sncf a voulu faire rouler des rames z20500 mais cela coutait trop cher pour la stif mais pas pour la sncf ! Et pour une histoire des travaux tout cela depend des elections et non encore de la sncf car elle n’a donne aucun euro pour les travaux c’est reseau ferre de france qui decide !!!Donc le monopole... j’y crois pas trop !car si un jour les lignes de rer seront plus trop bien exploitees ce sera par exemple la RATP qui reprendra la ligne !! Pour les clients maintenant, on se donnent un mal fou pour vous ramener le plus vite possible chez vous et les clients ne sont jamais content il n’y a pas que les train qui est en retard il y a les avions les bouchon sur les routes mais la on ne dis jamais rien car ce n’est pas de la faute des compagnies d’avions etc... mais comme les conducteurs sont les premiers a voir les clients donc sa s’enerve un peu des fois !Car nous on a la pression derriere.Et vous savais que si les trains sont en retard ce n’esp pas pour embeter les client loin de la c’est tout simplement une histoire de securité. Nous sommes la meilleure compagnie ferroviaire au monde pour tant securite et tarifs car il faut se dire que si le prive s’insere en france cela finiera comme en grande-bretagne (gros retard habituel,mauvais entretien des voies,tarifs tres eleves) Comme je sais que c’est vous qui faites nos salaires j’aimerai point voir la carte orange tripler voire plus au profit des compagnies peu scrupuleuse ! par mon respect monsieur prenez un peu de patiente pour la ligne bondy-aulnay apres il y aura un tramway toute les 4mn

Cette bonne vieille SNCF
8 janvier 2004, 11:41 • par Jeff :o)  

Bonjour,

La sncf depuis 1996 est en sous traitance pour la stif donc c’est plus nous qui ont le monopole des lignes !

Ce n’est pas de la sous-traitance mais de la contractualisation, et ça date de 2001. Pour le monopole, la contractualisation n’a rien à voir là-dedans (il découle de l’état actuel de la loi française, tout simplement) : en Île-de-France, le VAL de Roissy sera par exemple exploité par Kéolis, et le TVR Châtillon - Viroflay ou le Civis à Sénart seront peut-être bien attribués à un autre opérateur que la RATP ou la SNCF.

Pour le materiel utilisé c’est encore la Stif qui decide

Financièrement, oui, c’est lui qui a le dernier mot. Mais sur le plan technique, il se base très souvent sur des choix et des propositions de la SNCF. Donc cantonner la SNCF au rôle du good cop et le STIF au rôle du bad cop, c’est très simplificateur...

Et pour une histoire des travaux tout cela depend des elections et non encore de la sncf car elle n’a donne aucun euro pour les travaux

Elle finance le matériel roulant.

Pour les clients maintenant, on se donnent un mal fou pour vous ramener le plus vite possible chez vous et les clients ne sont jamais content

Ça, c’est clair ; mais d’abord, c’est une constante universelle (le client est par défaut grincheux et mécontent, et il faut essayer de faire avec), ensuite même si les opérateurs en bout de chaîne font de leur mieux, il peut parfaitement y avoir des points d’amélioration dans la structure !

les conducteurs sont les premiers a voir les clients

Bof. Vous en êtes pas mal protégés, quand même. Et du moins, la situation des agents commerciaux de tout poil (vente, accueil, accompagnement) est bien pire !

il n’y a pas que les train qui est en retard il y a les avions les bouchon sur les routes mais la on ne dis jamais rien

Tout au contraire : les passagers aériens fréquents se plaignent régulièrement des retards d’avions sur les vols moyen-courriers, et au moins aussi fort que les Franciliens crient à la décadence de leurs transports ! On trouve d’ailleurs dans les aéroports français un in-folio édité par le COMUTA qui fait régulièrement l’état des lieux des retards et des mesures entreprises pour y remédier.

Nous sommes la meilleure compagnie ferroviaire au monde pour tant securite et tarifs

Ni très diplomatique ni très malin, cette phrase :-( . Si demain la SNCF a moins de bol (tunnel de Villereversure, défaut du block sur Lyon-Ambérieu, quasi-accident de Villeneuve-Triage sont des exemples récents et frappants) et qu’il lui arrive un gros accident, on en pensera quoi ?

si le prive s’insere en france cela finiera comme en grande-bretagne

Argument éculé, qui « oublie » bien commodément un tas de choses (le réseau britannique était mal entretenu depuis longtemps, et il y a déjà des entreprises de transport privées en France, par exemple). Mais comme ça devient carrément hors-sujet, on va s’en tenir là, si vous voulez bien.

Bonne journée.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 21:17 • par zefree  

Bonsoir,

Votre message me fait sourire. Je comprends tout à fait que vous défendiez votre entreprise, mais ouvrez un peu les yeux. Le transport ferré francilien est loin d’être parfait et la SNCF a également quelques torts. Tout mettre sur le dos du STIF et du RFF est un peu trop simple.

Pour les clients maintenant, on se donnent un mal fou pour vous ramener le plus vite possible chez vous et les clients ne sont jamais content

Bin quelquefois, il y a de quoi râler, non ? Mette 1 h 30 au lieu de 35 minutes pour rentrer chez soi peut parfois mettre les nerfs en pelote. Bouh le vilain client qui ne fait rien que râler !!!

Il n’y a pas que les train qui est en retard il y a les avions les bouchon sur les routes mais la on ne dis jamais rien car ce n’est pas de la faute des compagnies d’avions

Bien sur qu’il n’y a que les trains qui sont en retard ! Comme je suis maso, je préfère prendre le train que de prendre ma voiture ! C’est bien connu, aucun Francillien ne se plaint des embouteillages... et aucun client des compagnies aériennes ne critique ces dernières ! Un peu de bonne foi, SVP ! Si ce que vous ecrivez était vrai, la SNCF n’aurait plus de clients, et c’est loin d’être le cas (heureusement d’ailleurs)

mais comme les conducteurs sont les premiers a voir les clients

Ah bon, je croyais que c’étaient surtout les agents en guichets, les controleurs ou les agents d’acompagnement qui étaient en première ligne (n’est ce pas Jeff ?)

Tout ceci pour dire qu’il faut savoir accepter les critiques fondées !

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
19 décembre 2003, 23:27 • par Forum social local de Livry-gargan Sevran  

TOUS ENSEMBLE, DÉFENDONS LE TRAIN-TRAM DE LA LIGNE DES COQUETIERSBONDY-AULNAY ! Six mois de retard supplémentaires viennent compromettre la réfection de la ligne. Les travaux sont de nouveau reportés en avril 2004 après les élections, alors que les trains actuellement en circulation seront définitivement supprimés le 14 décembre 2003. Au printemps prochain, le gouvernement et sa majorité politique auront les mains libres de toutes échéances politiques pour modifier ou supprimer ce projet dans le cadre de la réduction des déficits publics à moins de 3% du PIB, conformément à la réglementation européenne De surcroît, les tarifs prévus par la société de cars de substitution entraîneront un surcoût de 2 euros pour un aller-retour Paris sur les voyages occasionnels : les travailleurs à temps partiel et la population en situation sociale précaire ne possédant pas de carte orange seront pénalisés. USAGERS DE LA S.N.C.F. , CITOYENS DÉSIREUX D’UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ, 1) Exigeons le respect du calendrier prévu pour la mise en route des travaux . 2) Réclamons auprès de nos élus et des organismes publics un service de cars fiable, ponctuel, tous les quarts d’heure aux heures creuses sur l’ensemble de la ligne, un triplement aux heures de pointe et sans frais supplémentaires pour les usagers occasionnels. 3) Refusons le désengagement de l’État des transports urbains sous prétexte de décentralisation. Les dépenses de transports seront transférées à la région et le manque à gagner sera compensé par une augmentation des impôts locaux et du prix du billet. 4) Exigeons que la gare de Gargan reste un point de vente pour toute la billetterie, y compris les grandes lignes, et que soit construit des abris bus à chaque arrêt. Je, soussigné(e), m’associe à cet appel : NOM PRÉNOM ADRESSE SIGNATURE

Cette pétition est présentée par le collectif du F.S.L. ( forum social local) de Sevran et Livry-Gargan


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
20 décembre 2003, 11:39 • par Nicolas, un usager en colère.  

A mon avis, un phasage subtil aurait permis de gêner le moins possible les usagers :
-  neutraliser dans un premier temps le tronçon Gargan-Aulnay où les travaux les plus lourd doivent être réalisés (

-  Maintenir l’exploitation Bondy-Gargan au 1/4 h, en prévoyant un bus de substitution tous les 1/4 h pour Aulnay en heures de pointes, à la 1/2 heure en heures creuses.

-  Réaliser les travaux lourds sur Gargan Aulnay.

-  Fermer la ligne Bondy Gargan un service (ex dec - juin) pour permettre la création des carrefours et des stations.

Les usagers auraient été moins lésés.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
20 décembre 2003, 12:22 • par Jeff :o)  

De surcroît, les tarifs prévus par la société de cars de substitution entraîneront un surcoût de 2 euros pour un aller-retour Paris

Les tarifs ont bien évidemment été arrêtés par la SNCF, et correspondent exactement au découpage tarifaire antérieur. La seule différence, c’est qu’on ne trouve à bord des bus que des billets à l’unité pour des parcours internes à la ligne, ce qui fait perdre la dégressivité tarifaire au-delà. Mais rien ne vous empêche de continuer à acheter vos titres à Bondy, Aulnay, ou aux distributeurs des gares intermédiaires. Le prix sera alors inchangé.

que soit construit des abris bus à chaque arrêt

Sur le boulevard d’Aulnay, aux Coquetiers, à Allée de la Tour, et aux Pavillons-sous-Bois, compte-tenu de la largeur du trottoir, on fait comment ?

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003, 18:42  
Juste une question toute bete, les trams-trains de bondy-aulnay rouleront-ils a droite ou a gauche ??

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003, 20:05 • par Jeff :o)  

Bonsoir,

La circulation sur Bondy - Aulnay s’effectuera à droite, dans la perspective des futurs prolongements sur voirie vers Montfermeil / Clichy-sous-Bois (RN 3) et éventuellement Sevran.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 décembre 2003, 19:11 • par Nico  

>ADIEU, ET SANS GRANDS REGRETS !

— > Vite dit, parce que ceux qui l’utilisent tous les jours vont devoir supporter le trajet en bus jusqu’à Bondy, qui sera beaucoup plus long que le trajet en train (stops et feux). Les éléments dont je disposait indiquaient une fermeture en juin 2004, pour une reouverture en 2005 pas en 2006 !

Cette fermeture anticipée est une surprise. D’autant que les travaux commenceront au printemps... Cela permet à la SNCF de se mettre en conformité (le matériel n’est plus aux normes) mais surtout de libérer du personnel pour renforcer le RER E...

L’essentiel des travaux doit avoir lieu sur le tronçon nord au delà de Gargan... pourquoi ne pas avoir fait un phasage en laissant dans un premier temps le tronçon Bondy Gargan, le plus fréquenté, en service, pour ne le fermer que le temps nécessaire au réaménagement des stations et des carrefours ???...

La communication de la SNCF a de nouveau été remarquable, puisque l’information n’est affichée en gare que depuis ce matin (le 4 décembre), soit à peine plus d’une semaine avant la fermeture. Inutile de dire la tension qui regnait ce matin à 8h à Gargan.

Le projet de tram train est un bon projet, mais on ne prévient pas au dernier moment et on ne fait pas de désinformation en annoncant 1 an de travaux !

Je vais tester le service routier de remplacement, mais si l’on nous traite comme du bétail (ce que je redoute malheureusement), je pense que je vais rendre ma carte intégrale pour passer à la voiture :-(


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 décembre 2003, 20:40 • par Still76  
Pas de regrets pour cette ligne, puisqu’il s’agit d’un simple sommeil. En ce qui concerne la notion de train-tram, seules les villes de Strasbourg, Mulhouse et Metz peuvent accéder facilement à ce système puisque les voies ferrées y ont le même sens de circulation que la route. Dans le reste du pays, il faut pouvoir faire changer de sens les voies. Ici, tant que le système reste sur les emprises ferroviaires, on reste dans le même cadre que la ligne T2.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003, 16:58 • par Remi1978  

Bonjour

Pas forcément puisque des projets sont bien avancés à Grenoble et à Lyon. Concernant d’ailleurs l’Ouest Lyonnais, tram-train il y aura, mais d’abord uniquement sur la partie "train", avec remplacement pur et simple des autorails par des tram-trains, électrification, doublement du tronc commun, traitement des stations, puisque la ligne urbaine de tramway qui devait permettre l’interconnexion a été abandonnée au "profit" du maintien du trolleybus. A noter que normalement, en prévision de l’interconnexion, les tram-trains rouleront à droite sur le tronc commun à double voie.

D’autre part, Nantes, Lille, Bordeaux... et Paris pensent aussi au tram-train. Donc il n’y a pas que l’ancien réseau AL qui puisse voir passer des trams-trains.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003, 19:57 • par Still76  
Rouen pense aussi au train-tram, et pour les dessertes de Barentin, Saint-Aubin-Lès-Elbeuf et Val-De-Reuil. Et c’est un peu là le hic, car ce sont des voies ferrées empruntées par des trains grandes lignes, et je ne sais pas très bien comment le changement de sens va s’opérer.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
7 décembre 2003, 21:31 • par Rémi1978  

Salut

D’après ce que j’ai lu, il s’agit de renforcer l’offre uniquement en territoire RFF donc pas de problème de sens de circulation.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
9 décembre 2003, 14:28 • par Jérôme  

Bonjour,

Juste une petite info au sujet du tram-train de Grenoble. Le projet vient de changer d’orientation. La ligne SNCF étant saturée entre Grenoble et Moirans et difficilement quadruplable, le tram sera établi en bordure de la Route Nationale, jusqu’à Moirans voire Voiron. En parallèle, la desserte Lazer va être renforcée et diamétralisée. Actuellement cette desserte est réalisée par des ensembles BB 25500 + RRR, essentiellement entre Rives et Grenoble (avec quelques pointes à Gières). Lorsque le tram B sera arrivé à Gières SNCF et que la gare d’Echirolles aura ouvert ses portes (enfin ses quais), toutes les relations seront diamétralisées, désengorgeant d’autant la gare de Grenoble. De plus, 6 Z 24500 tricaisses supplémentaires viennent d’être commandées par Rhône-Alpes pour cette desserte, portant à 36 rames le nombre de commandes. Par jeu de chaises musicales, les Z 23500 pourront alors reprendre au rame tractée réversible les navettes entre Rives et Gières. Et plus de problème de gauche/droite pour la circulation puisque ferroviaire lourd et tram resteront séparés.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
9 décembre 2003, 17:28 • par Rémi1978  

Bonjour

Soyons très précis ! Primo la saturation de la ligne est l’argument employé par la SNCF pour refuser toute création de trains au Conseil Régional, alors même que Lyon - Grenoble est l’axe le plus important de la Région. Même à 23h20, créer un Lyon - Grenoble est refusé pour cause de saturation (c’est nos voisins suisses qui se marrent !)

Deuxio, le projet de tram-train en direction de Moirans, associant l’agglo Grenobloise et la Région Rhône-Alpes a cédé sa place au projet de tramway interurbain initié par la Département de l’Isère.

Donc, la Région a retiré son option sur le tram-train au profit de l’amélioration de la liaison par TER, avec cadencement et introduction de rames 2 niveaux (effectivement, 6 rames commandées mais qui ne sont pas dédiées à cette ligne, les affectations se feront train par train selon les besoins).

Par contre, le Département de l’Isère s’intéresse à la démarche actuellement en cours et piloté par la Région Rhône-Alpes qui va faire l’acquisition de rames de tram-train pour l’Ouest Lyonnais. Car le tramway départemental de Moirans est appelé à circuler à haute vitesse (au delà de 80) ce que ne peut faire un tram urbain.

A noter donc concernant les trams-trains que les rames rhonalpines devraient arriver d’ici 2007. Outre l’Ouest Lyonnais qui sera réalisé en 2 phases mais qui n’aura pas de sitôt de section en tram urbain puisque la ligne de connexion urbaine a été abandonnée par les instances du Grand Lyon, un point d’interrogation peut être mis sur la liaison Lyon - Givors qui pourrait elle aussi être convertie au tram-train avec connexion au réseau urbain (ligne T1), en cohabitation avec les TER pour St Etienne et le fret.

Ceci étant posé, pour en revenir au Bondy - Aulnay, quid du prolongement vers Noisy le sec évoqué aux débuts du projets ? Histoire d’assurer une correspondance avec T1...


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
9 décembre 2003, 19:39 • par Nico  

Ceci étant posé, pour en revenir au Bondy - Aulnay, quid du prolongement vers Noisy le sec évoqué aux débuts du projets ? Histoire d’assurer une correspondance avec T1...

J’ai appelé il y a quelque temps RFF. Apparemment c’est techniquement difficile. Il ne pourrait pas passer par la ligne Paris Strasbourg déjà saturée (à ce qu’ils disent...). Il faudrait le faire circuler en ville, mais vu la configuration à Noisy (déjà le T1 et des riverains qui digèrent déjà mal les travaux...) ce prolongement n’est, semble t-il pas près de voir le jour (le prolongement vers Montfermeil est semble t-il prioritaire).


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 15:11 • par Klops  

A noter donc concernant les trams-trains que les rames rhonalpines devraient arriver d’ici 2007. Outre l’Ouest Lyonnais qui sera réalisé en 2 phases mais qui n’aura pas de sitôt de section en tram urbain puisque la ligne de connexion urbaine a été abandonnée par les instances du Grand Lyon, un point d’interrogation peut être mis sur la liaison Lyon - Givors qui pourrait elle aussi être convertie au tram-train avec connexion au réseau urbain (ligne T1), en cohabitation avec les TER pour St Etienne et le fret.

Est-ce que le tram-train CFEL sera mis en service avant ou après celui de l’Est Lyonnais ? Et pour l’Ouest lyonnais, a-t-on pensé à une interconnexion en urbain mais souterrain par endroit (je pense au début du cours Lafayette, trop étroit pour faire circuler le bus, le cristalis, le tram et les voitures) et à d’autres endroits en surface (site propre mixte tram-train/cristalis comme cela on pourra améliorer en plus la régularité des trolleys) ? Et quelle est le matériel choisi pour l’Ouest Lyonnais, siemens, bombardier ou alstom ?


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 16:35 • par LRZ  

Je ne connais pas de projet de tram-train CFEL, mais seulement deux projets "très tramway" : * un tramway urbain LEA, * un service rapide vers l’aéroport (LESLYS) qui à mes yeux (Meyzieu ;-)) n’a pas grand chose à voir avec du tram-train.

Concernant l’ouest lyonnais, il ne me semble pas que la région soit déjà décidé concernant le matériel roulant (type ferroviaire ou tram-train) et vu que le sytral est encore très frileux dès qu’il s’agit d’évoquer une éventuelle interconnection RFF/Tram, je ne suis pas très confiant pour ce "tram-train de l’ouest lyonnais". Les commandes de matériel roulant doivent intervenir dans un proche avenir et ce sera surement un cahier des charges de type ferroviaire (pourquoi s’embêter si le sytral n’a même pas pour projet d’amener des rails à StPaul (ce sera des Cristallis dans un premier temps)).


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 17:19 • par Klops  

Je ne connais pas de projet de tram-train CFEL, mais seulement deux projets "très tramway" : * un tramway urbain LEA, * un service rapide vers l’aéroport (LESLYS) qui à mes yeux (Meyzieu ;-)) n’a pas grand chose à voir avec du tram-train.

Pour information, ces deux projets sont des tram-train et non des tramway puisqu’ils utilisent les voies ferrées du CFEL qui seront à cette occasion doublés. LEA et LESLYS sont des tram-trains puisqu’ils dépasseront les 70 km/h et seront normalement alimentés en 1500V continu. Mais le montage juridique de cette ligne est très particulier car elle n’appartient pas à RFF, elle appartient aux départements du Rhone et de l’Isère dans leur territoire respectif mais exploitée par la SNCF pour le fret, exploitation arrêtée en 1999. Bombardier a déjà répondu à l’appel d’offre du SYTRAL (LEA) et du département du Rhône (LESLYS) qui a proposée le même matériel tram-train que celui de Sarrebruck en Allemagne mais est-ce que le SYTRAL va attendre une hypothétique réponse d’Alstom ou de Siemens ??


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 août 2004, 12:37 • par TDTO  
Bonjour, Pour info, j’ai lu qu’ALSTHOM aurait remporté le marché du matériel roulant de LESLYS. Les "voies du CFEL" seront quand même intégralement recréées, donc tram-train ou train-tram, cela reste encore à vérifier. J’ai quand même évalué que la vitesse de LESLYS devrait avoisiner 120 Km/h dans la partie terminale (de Meyzieu ZI à l’aéroport) pour tenir l’objectif des 25 minutes de bout en bout. Ce qui m’intéresse dans votre intervention, c’est en particulier de savoir où vous avez trouvé l’information indiquant que ce serait le 1500 V continu qui serait choisi. Si c’était effectivement le cas, on pourrait rêver d’une interopérabilité sur voies SNCF, ce qui indirectement valoriserait l’arrivée de LESLYS - sinon de LEA - à l’est de la Gare de la Part-Dieu (peut-être un jour DANS la gare, pour des circulations alors prolongées dans l’aggomération).

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
4 décembre 2003, 21:38 • par Jeff :o)  

Bonsoir Nico,

Effectivement, même si tout le monde savait que la fermeture provisoire était dans l’air, sa concrétisation pour le 14 décembre est... Inattendue.

Si l’information est ultra-tardive, c’est probablement parce que la décision a été soudaine (à première vue, dans la dernière quinzaine de novembre, sachant que le contrat définitif avec Effia a été conclu le 2 décembre).

La coïncidence avec le début du service d’hiver n’est forcément pas un hasard : ça permet de mettre en place directement les roulements « définitifs » (Eole à Tournan, Bondy-Aulnay interrompue) sans devoir jongler avec une période de transition qui ne tombe pas à pic (pour peu qu’il y ait suffisamment de congés à rattraper chez les mécanos à l’approche de Noël...). Et, de manière incontestable, comme il n’y a pas assez de RIB modernisées pour être à la fois au four (remplacement des Z 6300 sur St-Lazare et Z 6100 1ère sous-série sur Paris-Nord) et au moulin (éviction des RIB sans maintien de fermeture des portes) à partir du 31 décembre... Ça évite de devoir trouver du matériel en remplacement pour continuer l’exploitation au début 2004 ; connaissant les difficultés chroniques de la DIF de ce côté-là (voir l’affaire des Z2N « P » sur Paris-Nord, par exemple), ça se serait vraisemblablement fait en déshabillant Pierre pour habiller Paul, de toute manière :-/ .

La fin des travaux avait depuis longtemps été annoncée pour l’été ou le 2ème semestre 2005 ; s’il y a finalement dérive, il faut sûrement en chercher les origines du côté de la santé financière resplendissante des différents acteurs du projet (SNCF, RFF, STIF, Etat, Région...).

Dès que j’aurai plus des infos détaillées sur le service de substitution (en principe vendredi 12), je les répercuterai ici.

J’espère bien qu’aucun utilisateur du service routier ne sera traité « comme du bétail » ; en tout cas, la DIF y a mis les moyens, puisque les bus seront systématiquement accompagnés par un agent d’accueil (durant la phase initiale de 5 semaines en tout cas).

Et j’entends bien faire tout mon possible pour que tu gardes ta Carte Intégrale ;-) .

Amicalement.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
5 décembre 2003, 21:19 • par Nicolas  

s’il y a finalement dérive, il faut sûrement en chercher les origines du côté de la santé financière resplendissante des différents acteurs du projet (SNCF, RFF, STIF, Etat, Région...).

C’est bien ce qui m’inquiète... les crédits ont ils été votés ou sont-ils en attente ???

Le syndrome "grande ceinture ouest" n’est pas loin... le fait que le matériel roulant (intégralement financé par la SNCF) soit commandé est un facteur rassurant quoiqu’en cas de blocage des financeurs, il peut être utilisé ailleurs.

Bref restons vigilants.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
20 décembre 2003, 11:32 • par Nicolas, un usager en colère.  

Le pire était à craindre : il est là !!!

Des navettes routières insuffisantes, un itinéraire mal étudié, se rendre à la gare de Bondy est devenu un cauchemar.

Les cadres de la SNCF ont-ils du plomb dans le crâne ?

Rien n’a été prévu pour le confort des usagers, laissés à l’arrière gare de Bondy le long d’une route dangereuse. Un jour il y aura un accident !!

Des agents d’accompagnement ? En fait des empoyés de la compagnie CIF qui assure la desserte pour le compte de la SNCF et qui n’y comprennent rien et se sentent piégés.

Transilien n’est vraiment pas une marque de qualité. Il faut tout revoir. Que le STIF confie cette ligne à la RATP qui mettra en place des régulateurs. 3 ans c’est long, d’autant qu’il n’est pas sûr que le tram se fasse.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
20 décembre 2003, 12:06 • par Jeff :o)  

Bonjour Nicolas,

un itinéraire mal étudié

On peut discuter sur ce qui aurait été préférable comme terminus - Bondy ou Le Raincy - et sur l’utilité du détour par le devant de la gare de L’Abbaye, mais ce qui est sûr, c’est que ce sont les feux rouges (Les Coquetiers au niveau du PN 2, Les Pavillons au niveau du PN 5 et L’Abbaye au niveau du PN 11), dont les cycles n’ont pas été revus par les services municipaux et la DDE à l’occasion de la neutralisation de la ligne, qui sont la principale cause du cirque.

Rien n’a été prévu pour le confort des usagers, laissés à l’arrière gare de Bondy le long d’une route dangereuse

Il ne faut peut-être pas exagérer. Il y a beaucoup à redire sur le service routier, je suis d’accord et assez bien placé pour l’être. Mais les voyageurs sont laissés à l’arrêt du 303, dans une rue pas particulièrement passante, et leur cheminement jusqu’au passage souterrain de la gare est protégé par des barrières.

Des agents d’accompagnement ? En fait des empoyés de la compagnie CIF

Non. Ce sont des agents employés par Effia Services, filiale « accueil » de la SNCF.

et qui n’y comprennent rien et se sentent piégés

Merci de votre estime !

Disons simplement que moi qui n’y « comprends rien », fais systématiquement en sorte d’attendre les voyageurs en provenance d’un RER, quelle que soit l’heure (en partant à ..h46 d’Aulnay au lieu de ..h45 pour faire correspondance avec les missions SPAC arrivant à ..h44, par exemple), ou d’accélérer le mouvement autant que possible lorsqu’il y a des correspondances courtes sur un RER au bout du trajet (les arrivées à Bondy à ..h57 alors que les missions HOLE passent à ..h58, entre autres). Et j’ai toujours sur moi les indicateurs horaires Nord et Est et un plan des bus du secteur, à toutes fins utiles, en plus de la doc commerciale officielle.

Je ne me fais pas d’illusions : je suis aussi là pour essuyer les plâtres. Mais loin de me « sentir piégé », je fais remonter les doléances - justifiées - des voyageurs à mes responsables (le cas d’un bus parti à vide sous le nez de voyageurs sortant du RER, par exemple). Et je ne suis certainement pas le seul dans ce cas-là ! Mais puisqu’on parle de gens qui « n’y comprennent rien », il me faut aussi rappeler régulièrement que les agents d’accueil sont en bout d’arbre, et sur une branche différente du transporteur (CIF) ou du MOA (SNCF) - et qu’en conséquence, ce sont les cahiers de réclamations en gare que les voyageurs doivent utiliser en priorité pour que leurs récriminations fassent effet...

3 ans c’est long, d’autant qu’il n’est pas sûr que le tram se fasse.

On est parti actuellement sur 30 mois de travaux (2 ans ½, sauf erreur de ma part) ; et si, heureusement, il est à peu près acquis que ce tram-là se fera ! Lorsque les projets sont incertains pour quelque raison que ce soit (TVR Châtillon - Vélizy - Viroflay, tram Villejuif - Orly, ...), on ne va pas jusqu’au stade de l’enquête publique et du début des travaux.

Bon weeek-end.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
8 janvier 2004, 10:28 • par bb17000  
aitante
La SNCF est une entreprise qui prevoit plein de choses, mais nous ne pouvont pas detruire des maisons pour aller au plus vite a la gare de bondy !! Deja une la sncf n’exploite plus ses voies depuis 1996 avec la creation de RFF et la STIF donc pour les BUS de remplacement,faut voir avec la STIF.La sncf n’est que sous traitante ! Et maintenant c’est les bus qui ont un contrat jusqu’en 2006donc la sncf n’existe plus pour le moment sur ce troncon. Soyez patient car j’habite juqte a cote de la gare de pavillons sous bois et je suis conducteur de trains.Tout les debuts cafouillent un peu et apres tout sera remis en ordre !

SNCF, STIF et RFF sont dans un bateau...
8 janvier 2004, 11:53 • par Jeff :o)  

Bonjour,

Deja une la sncf n’exploite plus ses voies depuis 1996 avec la creation de RFF et la STIF

C’est exactement l’inverse : depuis 1997, la SNCF n’est plus propriétaire des voies qu’elle exploite. Mais le STIF n’a rien à voir du tout là-dedans (c’est le successeur du STP, qui existe depuis 1959...). Et à part l’aspect financier, l’arrivée de RFF n’a pas encore changé grand chose (l’entretien reste confié à la SNCF, et RFF emploie beaucoup de personnel détaché pour ses tâches de gestion et de prospective de l’infra).

donc pour les BUS de remplacement,faut voir avec la STIF

Trop facile. Le chef de projet tram-train appartient bien à la SNCF, aux dernières nouvelles... Par contre, il est vrai que pour mettre en place une offre supérieure à ce qui existait en train (plus d’un bus par quart d’heure sur Gargan, par demi-heure vers Aulnay), il faut l’aval de l’autorité organisatrice (puisqu’il y a modification d’offre, donc éventuellement renégociation financière à la clé).

Et maintenant c’est les bus qui ont un contrat jusqu’en 2006donc la sncf n’existe plus pour le moment sur ce troncon

Le contrat avec la CIF est actuellement prévu pour 6 mois, et la SNCF « existe » bien toujours puisque c’est elle qui est le « client » du service bus (elle a passé contrat avec la CIF pour l’exploitation des bus proprement dite, et avec Effia pour la fourniture d’agents d’accompagnement. Et c’est à elle que ces deux sociétés rendent des comptes en cas de problème). Le STIF n’est absolument pas le gestionnaire direct de la desserte routière !

Cordialement.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
3 décembre 2003, 15:45 • par Rémi1978  

Bonjour

Avec le tram-train Aulnay-Bondy, la SNCF va probablement essayer de faire oublier qu’elle n’avait pas cru en l’avenir de la ligne des Coteaux.

Ceci étant, le Bondy-Aulnay sera bien dans un premier temps exploité par des rames tram-train, tout en restant purement sur le domaine ferroviaire. A quand une pénétration en "urbain pur" ?

Celà dit, s’il est envisagé de prolonger le service à Noisy le sec, je ne pense pas que soit possible une connexion physique à T1, non pas en raison des quais dimensionnés pour des rames larges de 2.40 m, mais pour des questions d’insertion en courbes.

C’est d’ailleurs le principal hic pour les trams-trains : les réseaux urbains choisissent souvent une largeur de 2.40 m et des entraxes de voie en courbe faibles (inférieurs à 3.85 m) ce qui pose des problèmes pour y faire circuler des trams-trains dont le gabarit dynamique est un peu plus généreux. Car la question des quais est subsidiaires


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
3 décembre 2003, 16:48  
tram-train ?
C’est vrai qu’on se vante que c’est la 1ere ligne de tram-train, mais finallement, ca n’en est pas vraiment une. Ou bien c’est une ligne de tram en site propre, comme la T2, ou bien c’est une ligne de train empruntée par des trams adaptés, mais je trouve le concept tram-train un peu exagere dans ce cas la. Pour moi, le vrai 1er cas sera a Mulhouse (utilisation voies SNCF puis voies tram en ville)

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 décembre 2003, 09:25 • par JG  
Une petite ceinture pour le tram-train
A propos de tram-train,je vous signale une étude de la SNCF-IDF d’octobre 2001 intitulée "étude de faisabilité technique d’une desserte voyageurs sur la petite ceinture ferroviaire dans l’est de Paris " ( cf site internet http://association.orbital.free.fr ) .La diffusion et l’analyse de ce document devraient être de nature à relancer le débat entre les partisans des maréchaux et ceux de la PCF pour implanter le tramway parisien.Ce document apporte une nouveauté de taille : celle de fixer le terminus sud du tram-train sur l’avenue de France au niveau de la gare Bibliothèque FM . Je pense qu’il devrait intéresser vos lecteurs et permettre un forum riche et documenté notamment sur la meilleure façon de structurer les accès aux stations du tram-train depuis la voie publique.

> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
12 mars 2004, 19:16 • par asiadeus95  

Pour les ferrovipaths qui aiment les lignes campagnardes du réseau Transilien, sachez qu’il existe encore les lignes :

-  Pontoise<>Gisors

-  Pontoise<>Creil

-  Esbly<> Crecy la Chapelle

-  Coulommiers<>La Ferté Gaucher

-  Longueville-Provins


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
12 mars 2004, 20:44 • par Mx  

Bonsoir,

En ajoutant juste un petit mot,il me semblait que la branche Coulommiers-La Ferté Gaucher allait jusqu’à Esternay-Sézannes et même au delà,qu’en est-il ?


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 mars 2004, 09:45 • par Nico  

Il y a belle lurette que le tronçon Ferté-Gaucher - Sézanne est fermé à tout trafic. Je crois même qu’il est déferré.

Notons que Coulommiers - La Ferté Gaucher est également sur la sellette, une bonne partie des liaisons étant déjà transférée sur route.


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
13 mars 2004, 11:55  

J’ai vu sur un site que les RIB qui roulait sur la ligne Bondy-Aulnay était aussi affecté à la ligne Esbly-Crecy la Chapelle.

Actuellement, roulent-t’ils encore sur la ligne Esbly-Crecy ou bien sont-ils radiées du réseau Paris est ?


> Pour Bondy-Aulnay, ça sent le sapin
15 mars 2004, 08:38 • par Sardon  

État actuel de la ligne 21 Gretz-Armainvilliers — Vitry-la-Ville

* De Gretz-Armainvilliers à la Ferté-Gaucher : en exploitation.

* De la Ferté-Gaucher à Esternay : déposée

* d’Esternay à Fère-Champenoise : en exploitation, fret uniquement

* de Fère-Champenoise à Normée (à peu près) : neutralisée et retranchée

* de Normée à Vitry-la-Ville, via Sommessous : déposée


Autre ligne campagnarde
15 mars 2004, 17:48 • par Nico  
Je ne connais pas Montsoult-Luzarches, mais avec sa voie unique, elle mériterait sans doute de figurer au parmi les lignes "rurales" de l’Ile de France.

Index Actualités Réseaux & lignes Horaires Infos techniques Photos Ailleurs