MétroPole > Actualités > Carnets du voyageur > 2012 RSS Version imprimable
Métro, RER, Transilien SNCF, Tram, Bus
Carnets du voyageur
Les abribus, étonnants podiums techno

Essais en charge 14 septembre 2003

La question du jour : combien de personnes (s’agitant simultanément, qui plus est) peut-on mettre SUR un abribus avant qu’il ne cède ?

JPEG - 35.9 ko
Les abribus à rude école
A l’arrêt Les Ecoles, justement, celui-ci
ne cache plus sa souffrance : la pancarte
vert jade avec les numéros de ligne est
normalement rigoureusement horizontale...

Champ d’expérimentation improvisé, la Techno Parade hier après-midi n’a pas permis de trouver la réponse : si les rues de Paris ont vu affluer un public nombreux, entre Denfert-Rochereau et Bastille (entre 100.000 et 300.000 « teufeurs » selon les sources, un record en tout cas), plusieurs abribus du Quartier Latin ont, eux aussi, « fait le plein » - sans atteindre leurs limites !

Transformés en podiums improvisés, puisque la boîte était dans la rue, ils ont pourtant accueilli jusqu’à 12 danseurs chacun. On sentait d’ailleurs qu’un rien en plus aurait pu suffire, tant le « toit » des arrêts du Boul’Mich oscillait de manière inquiétante au rythme de leurs artistes. Une amplitude atteignant facilement les 50 centimètres, voilà de quoi se donner des sensations fortes en rapport avec la puissance des sound systems...

Mais d’Hôpital St-Vincent-de-Paul à Les Ecoles, les abribus ont tenu bon, y compris (et surtout !) ceux de la dernière génération couverts d’une paroi de verre en porte-à-faux. Chapeau bas aux ingénieurs de Jean-Claude Decaux, qui ont conçu un mobilier urbain design et aux lignes épurées, mais surtout incroyablement résistant.

Une nouvelle idée de record stupide à battre pour les fêlés de Jackass ?

JPEG - 24.8 ko
La Techno Parade, vue d’en haut !
à Les Ecoles, côté des numéros impairs :
vue imprenable sur les chars descendant le Boul’Mich !
JPEG - 27.6 ko
En face, dix au sommet : qui fait mieux ?
mais on cherche toujours les gogo-dancers, dans le lot...
Dernière mise à jour
16 septembre 2003  00h46
3 messages ont été postés à la suite de cet article
Vers...
Dernier : 25/09/2003, 23h59 • Didier G.
Lecture thématique
Une sélection autour du même sujet
Du même auteur
Jeff :o)
Ailleurs sur le réseau
Rechercher
Vers...
Quand l’inconscient s’exprime...
Vers...
Dernier : 25/09/2003, 23h59 • Didier G.
Vers...
Vu et vécu dans l'année
Vers...
Cohabitation orageuse au Sud-Est


 Forum

3 message(s) a (ont) été posté(s) à la suite de cet article, dans 2 discussion(s) :
1. > Essais en charge
17 septembre 2003, par JB
2. > Essais en charge
16 septembre 2003, par Hugues

Engager une nouvelle discussion

 
> Essais en charge
17 septembre 2003, 07:42 • par JB  

J’imagine mal en effet la présence dans un cahier des charges d’une ligne stipulant la nécessité de : Pourvoir supporter jusqu’à 12 personnes sautant sur la toiture sans pour autant se briser.

Par contre je suppose qu’il y’a bien une ligne à propos de la résistance de la toiture en règle générale (ne serait-ce que en cas d’un coup de vent qui casse une branche) du genre : Pouvoir supporter un effort sur la toiture correspondant à un objet de 500kg. (ou quelque chose du genre)


> Essais en charge
25 septembre 2003, 23:59 • par Didier G.  

La version 1972 était aussi pas mal dans le style (à l’occasion des funéraille de Jean Paul Sartre) :

cf une photo bien insolite que le site du bus 38

> Essais en charge
16 septembre 2003, 09:14 • par Hugues  

Durant la techno-parade, j’ai vu sur un abribus double sur le bld St-Michel (à proximité du jardin du Luxembourg) pas moins de 14 personnes...

Et bien, comme le roseau, l’abribus a plié mais n’a pas rompu. Pourtant, cela n’apparaissait pas évident vu son inclinaison - inquiétante - en son centre.

Alors, effectivement, chapeau bas aux concepteurs, car je dois avouer que j’ai eu des doutes sur la résistance à des contraintes que j’ai du mal à imaginer incluses dans le cahier des charges...

Index Actualités Réseaux & lignes Horaires Infos techniques Photos Ailleurs